Un directeur d'école primaire accusé de voies de fait sur un élève

Commission scolaire de l'énergie...

Agrandir

Commission scolaire de l'énergie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Un directeur d'école primaire de la région, Stéphane Robitaille, devra comparaître, le 27 avril, à la suite d'une accusation de voies de fait simples portée contre lui par voie de déclaration sommaire sur la personne d'un mineur de 12 ans.

M. Robitaille était directeur de l'école primaire Les Boisés de Saint-Alexis-des-Monts au moment des faits qui remonteraient au 9 février dernier.

Le directeur général de la Commission scolaire de l'Énergie, Denis Lemaire, indique que la Commission scolaire avait alors été «mise au courant qu'il y avait une enquête.»

«Les partenaires ne nous ont pas demandé qu'il soit retiré ou qu'il y ait des mesures particulières de prises», précise M. Lemaire.

Par «partenaires», M. Lemaire veut dire, la Sûreté du Québec, le procureur de la Couronne et la Direction de la protection de la jeunesse qui sont partenaires avec les commissions scolaires dans le cadre d'une entente multisectorielle qui permet notamment aux commissions scolaires d'être informées lorsqu'un membre de leur personnel a des démêlés avec la justice.

Denis Lemaire explique que la Commission scolaire de l'Énergie et Stéphane Robitaille se sont toutefois entendus «conjointement, pour le bien de tout le monde, qu'il ne soit plus affecté à l'école des Boisés».

Dès que la Commission scolaire a eu vent de la plainte, M. Robitaille n'est pas retourné à cette école, indique Denis Lemaire. «M. Robitaille n'était pas à l'aise non plus avec la situation de plainte», dit-il. «On a convenu tout le monde que c'était mieux qu'il ne soit pas dans l'école pour la suite.»

«Il a été affecté ailleurs. Il était à mi-temps à l'école des Boisés et à mi-temps à l'école de la Tortue-des-Bois où il n'a jamais eu de problème particulier. Donc il a été affecté dans une autre école pour compléter sa tâche», dit-il, sans nommer l'école en question et demeure à mi-temps à Tortue-des-Bois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer