Incendie à l'Auberge Gouverneur: un homme arrêté

Un homme a été arrêté relativement à l'incendie... (Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste)

Agrandir

Un homme a été arrêté relativement à l'incendie qui avait détruit cinq véhicules dans le stationnement de l'Auberge Gouverneur, le 29 mars.

Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) Jean-Marc St-Pierre, 39 ans, a été arrêté, samedi matin, relativement au vol de cinq catalyseurs dans le stationnement d'une entreprise, située sur la rue Tebbutt, à Trois-Rivières.

«On l'a intercepté au volant d'un tracteur rapporté volé. Il était alors intoxiqué par les drogues», raconte l'agent Michel Letarte, porte-parole de la Sécurité publique de Trois-Rivières. Il a comparu, mardi, au palais de justice de Trois-Rivières. Il y a eu objection à sa remise en liberté. Son enquête sur caution pourrait avoir lieu mercredi.

Cette arrestation survient alors que Trois-Rivières est aux prises avec une série de vols de catalyseurs. 

Depuis le mois de janvier, la Sécurité publique compte au-delà d'une quinzaine de dossiers. Chaque dossier peut compter plusieurs vols. Certains sont survenus dans des entreprises de location de véhicules, d'autres dans des entrées privées et l'un d'eux a même été commis dans le stationnement d'un centre commercial.

«Il y a autant de véhicules personnels que de véhicules de commerçants. Les commerçants sont souvent ciblés parce qu'il y a plusieurs véhicules stationnés en ligne. Les voleurs se couchent en dessous, ils coupent le catalyseur et ils partent avec», mentionne l'agent Letarte. 

Seulement quelques minutes sont nécessaires pour commettre ce genre de délit. Ce sont les métaux que contiennent les catalyseurs qui intéressent les voleurs. 

L'enquête se poursuit pour déterminer si St-Pierre pourrait être relié à d'autres vols du genre.

Par ailleurs, le Trifluvien a aussi été arrêté concernant l'incendie qui a détruit cinq véhicules dans la nuit du 29 mars, à l'Auberge Gouverneur, sur la Promenade du Saint-Maurice, à Shawinigan. Aucune accusation n'a toutefois encore été déposée dans ce dossier. 

C'est à la suite d'une tentative de vol d'essence que l'incendie aurait pris naissance. En effet,  le suspect aurait percé le réservoir d'essence d'un véhicule alors qu'il tentait d'en voler le contenu à l'aide  d'un compresseur. Une étincelle a jailli et le feu a pris. Le feu s'est

ensuite propagé à quatre autres véhicules. 

St-Pierre aurait subi des brûlures légères lors de l'incident.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer