78 mois de prison pour Martin Grenier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
NM
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Martin Grenier, la tête dirigeante d'un groupe de motards criminalisés à Shawinigan, a été condamné à 78 mois de prison pour ses crimes.

L'individu de 35 ans de Shawinigan avait été arrêté dans le cadre de l'opération Mâchoire en juin dernier. Depuis, il était détenu en attendant la suite des procédures judiciaires.

Plus tôt cette semaine, il a finalement plaidé coupable aux accusations portées contre lui, c'est-à-dire complot pour trafic de stupéfiants (cannabis, cocaïne et méthamphétamine), trafic de ces mêmes substances et gangstérisme en faisant le trafic de stupéfiants pour une organisation criminelle. Les faits pour lesquels il a plaidé coupable ont été commis entre le 1er avril 2013 au 6 juin 2014.

Toutefois, il faut noter que sa détention préventive a été calculée à temps et demi, de sorte que sa peine sera de 64 mois à partir de maintenant. Il s'agit par ailleurs d'une suggestion commune de sentence faite par les parties. Le juge David Bouchard l'a entérinée, la considérant raisonnable dans les circonstances.

Martin Grenier est d'ailleurs le premier des individus interceptés dans cette affaire à disposer de ses dossiers. D'autres présumés complices pourraient disposer le 10 avril. Et pour les autres, une enquête préliminaire devrait se tenir dans les semaines du 13 avril et du 11 mai.

Rappelons que près de 25 personnes avaient été arrêtées par l'Escouade régionale mixte de la Mauricie lors de cette frappe, visant un groupe de motards criminalisés en émergence.

Ces derniers s'étaient octroyés le contrôle de la vente de stupéfiants à Shawinigan et à Trois-Rivières.

L'opération Mâchoire avait permis de saisir plus de deux kilos de cocaïne, plus de 35 000 comprimés de méthamphétamine, près d'un kilo de cannabis, plusieurs dizaines de milliers de dollars, des armes, des téléphones cellulaires, de l'équipement relié à la revente de stupéfiants et des vêtements aux couleurs des Hells Angels.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer