Cause reportée pour les présumés émeutiers de la prison

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Les détenus qui auraient participé à une émeute à la prison de Trois-Rivières le 11 novembre dernier ont été ramenés au palais de justice de Trois-Rivières, mardi, mais leur cause a été reportée au 1er juin.

Cette fois-ci par contre, leur retour dans le bloc cellulaire du palais de justice s'est fait sans heurt. Lors de leur dernier passage le 17 mars, ils avaient donné du fil à retordre aux agents des services correctionnels, de sorte que leur comparution avait dû être accélérée.

Mardi, leurs avocats ont tout simplement annoncé que leur cause serait reportée au 1er juin afin de poursuivre l'étude de leur dossier. Les sept suspects sont Éric Blais, Alexandre Beaulieu, Samuel Bourassa, Kevin Gagnon-Roy, Anthony Lapierre, Tommy Michel et Pierre Jr Rhéaume-Taillon. Ils sont tous accusés d'émeute et de méfaits de plus de 5000 $ sur les équipements du Centre de détention.

Le 11 novembre dernier, à la suite d'un refus de visite à un détenu, les suspects avaient causé du chaos à l'intérieur d'une aile de l'établissement. Deux ou trois d'entre eux étaient même parvenus à se rendre sur le toit de l'immeuble.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer