Triple meurtre de la rue Sicard: cause reportée pour l'adolescent de 16 ans

Le 11 février 2014, deux soeurs et un... (Photo: François Gervais Le Nouvelliste)

Agrandir

Le 11 février 2014, deux soeurs et un jeune homme étaient assassinés dans une maison de la rue Sicard, dans le secteur Trois-Rivières-Ouest.

Photo: François Gervais Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La cause de l'adolescent de 16 ans, qui a abattu trois personnes sur la rue Sicard à Trois-Rivières le 11 février 2014, a été reportée au 24 mars. On devrait alors connaître les dates auxquelles se dérouleront les plaidoiries sur sentence.

C'est du moins ce qu'ont confirmé, vendredi, les avocats des deux parties lors du retour devant le tribunal du jeune homme.

En fait, l'avocat de la défense Me David Guévin a besoin de faire certaines vérifications sur les disponibilités de son témoin expert avant de fixer les dates des plaidoiries.  

Rappelons que les plaidoiries sur sentence et la requête en assujettissement pourraient durer quelques jours. La Couronne veut que le jeune homme puisse purger une peine pour adulte. La peine prévue pour le meurtre au premier degré est la prison à perpétuité.

Toutefois, le Code criminel prévoit des distinctions sur la période d'admissibilité à une libération conditionnelle. Puisqu'il avait 16 ans au moment des crimes, le jeune serait donc éligible à une libération après 10 ans et non 25 ans comme c'est le cas pour un adulte.

On sait que l'auteur de ce triple meurtre a plaidé coupable le 23 juin dernier à toutes les accusations portées contre lui, soit trois chefs de meurtre au premier degré en assassinant les deux soeurs et le copain de l'une d'elles.

Il avait aussi admis avoir comploté avec un coaccusé pour tuer la jeune fille qu'il convoitait, le copain et la mère de celle-ci de même que plusieurs policiers qui auraient été appelés à intervenir dans ce drame.

Quant au coaccusé dans cette affaire, qui est âgé de 17 ans, il a été cité à subir son procès sur les accusations telle que portées contre lui, soit trois chefs de meurtre prémédité et trois autres de complot pour meurtre.

Sa cause a été reportée au 27 avril, soit au prochain terme des assises.

À ce moment, une date de procès pourrait être fixée s'il maintient son plaidoyer de non-culpabilité.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer