Plainte pour agression sexuelle: la LHJMQ va prendre les décisions qui s'imposent

Une autre affaire de moeurs impliquant des joueurs... (Archives, LeDroit)

Agrandir

Une autre affaire de moeurs impliquant des joueurs des Olympiques serait survenue en janvier 2014, à Québec.

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

La Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) a assuré mardi qu'elle collaborerait pleinement avec les autorités policières au sujet d'une plainte pour agression sexuelle, qui a été portée contre des joueurs des Olympiques de Gatineau.

Rappelons que la plaignante s'est présentée en compagnie de son père à la Sécurité publique de Trois-Rivières, qui a aussitôt transmis l'affaire à la police municipale de Québec.

Le commissaire de la ligue, Gilles Courteau, entend prendre les décisions qui s'imposent après vérification et analyse des faits et circonstances de cette affaire.

Selon les quotidiens Le Droit et Le Soleil, la police de Québec enquête sur un cas allégué d'agression sexuelle impliquant quatre joueurs des Olympiques, qui serait survenue en janvier 2014. Les gestes auraient été posés dans une chambre d'hôtel.

Cette affaire s'ajouterait à des actions à caractère indécent qui auraient été commises le mois dernier dans un restaurant Boston Pizza à Gatineau. Des joueurs des Olympiques auraient encouragé ou se seraient livrés à des gestes de nature sexuelle avec une femme intoxiquée. Cette dernière n'a pas porté plainte mais le Service de police de la ville de Gatineau (SPVG) a ouvert une enquête pour action indécente.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer