Branle-bas sur la 40 en raison d'un camion-citerne en feu

Un camion-citerne en feu a causé un important branle-bas de combat,  sur... (Photo: Stéphane Lessard)

Agrandir

Photo: Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Louiseville) Un camion-citerne en feu a causé un important branle-bas de combat,  sur l'autoroute 40, à la hauteur de Louiseville, en raison des risques d'explosion, vers 4 h 30, lundi matin.

En regardant dans son rétroviseur, la conductrice du poids lourd transportant des hydrocarbures a vu que de la fumée sortait des roues arrières du tracteur. Elle a immobilisé son camion sur l'accotement et a constaté que les pneus étaient en feu. Ces pneus se trouvent sous la citerne.

«Il y avait un risque très élevé.  Ça aurait été grave s'il y avait eu une explosion. Ça a chauffé beaucoup. Il y a même des morceaux de la structure du camion qui étaient fondus, qui étaient désagrégés par la chaleur, mais heureusement, on est arrivé à temps, et tout de suite, on a arrosé. On a arrosé le tout au maximum qu'on pouvait le faire», raconte Marcel Lupien, directeur de la sécurité incendie à la Ville de Louiseville. Les pompiers ont réussi à maîtriser les flammes avant que la situation ne se dégrade.

Étant donné la nature de l'incendie, l'autoroute 40 a été complètement fermée à la circulation en direction est pendant environ 1 h 15. Après une voie a été ouverte. La Sûreté du Québec, le ministère des Transports ainsi qu'une ambulance se sont également rendus sur place. Huit pompiers ont combattu les flammes. De plus, le service des incendies de Maskinongé était prêt à intervenir au cas où la situation se serait aggravée. 

La camionneuse n'a pas été blessée. L'incendie serait attribuable à un problème mécanique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer