Agression sexuelle sur une fillette: une nouvelle évaluation est demandée pour Patrick Bachand

Patrick Bachand... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Patrick Bachand

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Trois-Rivières) Patrick Bachand, l'homme de 36 ans de Trois-Rivières qui a plaidé coupable en novembre dernier à des accusations d'agressions sexuelles sur une fillette de cinq ans, devra finalement se soumettre à une nouvelle évaluation avant que le tribunal ne prononce une sentence.

La préparation d'un rapport présentenciel a été demandée par les procureurs de la poursuite et de la défense. Cette évaluation, qui devrait comprendre un volet sur les tendances sexuelles de l'accusé, servira entre autres à déterminer s'il doit être placé sur la liste des délinquants sexuels. D'ici là, l'accusé demeure détenu.

Rappelons que Bachand a avoué en novembre dernier avoir agressé sexuellement une fillette de cinq ans du 1er août au 7 octobre 2014. À la suite de son plaidoyer de culpabilité, il a été rattrapé par la «justice de la prison», ce qui lui a valu une semaine à l'hôpital. De plus, Bachand a déjà été condamné à 30 mois de pénitencier pour avoir agressé sexuellement deux fillettes. Ses premières agressions remontent en 1995. Bachand avait profité du sommeil d'une jeune fille pour abuser d'elle sexuellement. Il lui avait ensuite ordonné de garder le silence, ce qu'elle avait fait pendant six ans.

En 2001, il avait violé une autre petite fille qu'il gardait chez lui. Il lui avait même inséré un bas dans la bouche pour éviter que l'enfant de huit ans ne crie. Quand cette deuxième histoire de viol avait été dévoilée au grand jour, la première victime avait alors dénoncé les agissements de Bachand. En 2002, il avait écopé d'une sentence de 30 mois de pénitencier pour ses crimes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer