La prison pour avoir volé du poisson

Roger Jr Blais devra purger 90 jours d'emprisonnement après avoir reconnu sa... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Roger Jr Blais devra purger 90 jours d'emprisonnement après avoir reconnu sa culpabilité d'avoir participé au vol d'une importante quantité de poisson à Nicolet en février 2013. En compagnie de six autres personnes, dont deux membres de sa famille, ce résident de Saint-Cyrille-de-Wendover a dérobé 24 caisses de filets de saumon, dix contenants de 20 litres d'oeufs de carpe et une caisse de 50 livres de chair de saumon.

Le vol a été effectué dans un camion de la poissonnerie Simmer, rue Théophile-Saint-Laurent. La valeur des objets subtilisés est de 5675 $.

L'enquête policière a permis de retracer les individus grâce aux images captées par des caméras de surveillance.

Les images présentent notamment une fourgonnette effectuant des allers-retours dans le stationnement de la compagnie. Du stock volé a été retracé dans une autre fourgonnette.

Le travail des policiers a démontré que cet individu de 26 ans était au volant d'une fourgonnette. De plus, les policiers ont trouvé un mégot de cigarette dans le stationnement de l'endroit. Après analyse, le mégot contenait des traces d'ADN de Roger Jr Blais.

Ce dernier a un certain passé avec la justice, comme en témoigne une peine de 11 mois d'emprisonnement qui lui a été imposée en janvier 2012 pour vol qualifié et fraude.

Lors du passage de cet individu mercredi matin au palais de justice de Trois-Rivières, Me Martine Tessier, procureure de la poursuite, et Me Pénélope Provencher, procureure de Blais, ont suggéré une sentence commune au juge Bruno Langelier. Elles ont proposé une peine de 90 jours d'emprisonnement à être purgée de façon discontinue et l'imposition d'une période de probation de trois ans.

Me Provencher a indiqué à la cour que son client éprouve des regrets et qu'il s'est repris en main en se trouvant un travail à temps plein sur une ferme. Père de trois jeunes enfants, il est le principal pourvoyeur de sa famille. Il n'a plus de contact avec les autres personnes impliquées dans le larcin, sauf un cousin qu'il voit à l'occasion lors de réunions familiales.

Pour sa part, Me Tessier a avoué qu'elle songeait à demander une sentence plus lourde, considérant que d'autres accusés dans cette affaire avaient écopé de peine d'emprisonnement de 17 et de 15 mois. Toutefois, ces personnes affichent un passé judiciaire beaucoup plus important que celui de Roger Jr Blais. De plus, sa présence sur le marché du travail peut amenuiser le risque de récidive.

Le juge Langelier a accepté la proposition commune de sentence à imposer à Roger Jr Blais. Il lui est interdit d'entrer en contact avec les autres personnes impliquées dans ce vol, sauf un cousin à l'occasion de rencontres familiales. Il devra aussi se tenir loin de la propriété de la poissonnerie Simmer.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer