Braquage à domicile à Saint-Maurice

Un couple de personnes âgées a été victime... (Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Un couple de personnes âgées a été victime d'un braquage à domicile, mardi matin, à Saint-Maurice.

Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Saint-Maurice) Deux personnes âgées dans la soixantaine ont été attaquées dans leur résidence du rang Saint-Félix, à Saint-Maurice, vers 5 h 45, mardi. Les malfaiteurs portaient une cagoule et l'un d'eux était muni de ce qui semblait être une arme à feu. Non seulement ils se sont emparés d'un coffre-fort, mais ils ont aussi poussé au sol une de leurs victimes.

«Deux suspects ont fait irruption dans la maison en forçant la porte arrière. Ils ont molesté une des victimes, soit l'homme. Les suspects étaient à la recherche d'argent. Ils ont réussi à voler le coffre-fort de l'endroit», raconte le sergent Hugo Fournier, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Les deux sexagénaires ont dû être conduits à l'hôpital. L'homme souffre de blessures mineures alors que la femme a subi un important choc nerveux.

Les suspects ont quitté dans une direction inconnue à bord d'un véhicule. La Sûreté du Québec croit qu'une troisième personne les attendait dans le véhicule.

Les enquêteurs ont expertisé la scène mardi. Ils devaient rencontrer plusieurs témoins. Selon les premières informations, les victimes ne connaissaient pas leurs agresseurs.

C'est le deuxième braquage à domicile à survenir à Saint-Maurice en six mois. En effet, en juillet, c'est la rue Benoît qui avait été le théâtre d'un événement semblable. Dans la soirée du 13 juillet, deux hommes s'étaient introduits dans une résidence où se trouvait une femme.

Les suspects avaient eu une altercation avec la dame avant de prendre la fuite à bord d'un véhicule utilitaire sport. La victime avait subi un choc nerveux. En septembre, la Sûreté du Québec avait diffusé le portrait-robot de l'un des deux auteurs de ce crime. Toutefois, personne n'a encore été arrêté. 

Est-ce que ce braquage pourrait avoir un lien avec celui de mardi? Cette possibilité est présentement étudiée, note la Sûreté du Québec.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer