Accusé d'avoir mis le feu à sa maison: Daniel Vallières passera les Fêtes en prison

Daniel Vallières aurait intentionnellement allumé l'incendie qui a... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste, Archives)

Agrandir

Daniel Vallières aurait intentionnellement allumé l'incendie qui a détruit cette résidence du secteur Gentilly, le 23 janvier dernier.

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste, Archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Daniel Vallières, l'individu de Bécancour accusé d'avoir mis le feu à sa propre maison, passera la période des Fêtes derrière les barreaux. Le juge n'a pas accordé mardi à l'homme de 37 ans sa libération sous caution.

Rappelons que Daniel Vallières est accusé d'incendie criminel. Il aurait, la nuit du 23 janvier 2014, mis le feu à sa maison du boulevard Bécancour dans le secteur Gentilly alors que sa conjointe et des enfants, trois adolescents et un bébé de six mois, se trouvaient à l'intérieur. Après avoir allumé l'incendie, il aurait fait sortir tout le monde, si bien que personne n'avait été blessé. Selon la Sûreté du Québec, Vallières aurait posé ces gestes avec l'intention de frauder son assureur.

Daniel Vallières sera de retour au palais de justice de Trois-Rivières le 14 janvier prochain. L'homme n'en est toutefois pas à ses premiers démêlés avec la justice. Il a été condamné à une peine de sept mois de prison en novembre dernier pour une affaire de voies de fait survenue en août 2013.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer