Important incendie chez Arbec de Shawinigan

Les dommages causé à l'usine Arbec du secteur... (photo: Stéphane Lessard)

Agrandir

Les dommages causé à l'usine Arbec du secteur Saint-Georges ont été limités à un mur et à une partie de la toiture.

photo: Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Shawinigan) L'important incendie survenu dans la nuit de mardi à l'usine de Shawinigan de Produits forestiers Arbec aura évidemment des conséquences pour l'entreprise, mais n'entraînera aucune mise à pied parmi les
125 travailleurs.

La production devait reprendre mardi en fin d'après-midi à cette manufacture de panneaux de lamelles orientées. Peu après minuit, la brigade de pompiers de l'usine avaient demandé au service de protection contre les incendies de Shawinigan d'intervenir.

«L'incendie est survenu vers minuit et 20 dans le secteur du tamisage. L'incendie s'est propagé à un mur et à une partie de la toiture», explique Pierre Gingras, vice-président de la division OSB chez Arbec.

Trente-huit pompiers de Shawinigan ont été dépêchés sur les lieux. Munis de deux camions-échelle, ils ont combattu l'élément destructeur jusqu'au matin.

«Au niveau de l'intensité de l'incendie, on voyait les flammes au niveau de la toiture, mais pas de très loin. Ce n'était pas un gros incendie, car c'est une grosse bâtisse. Elle a plus de 60 pieds de hauteur», ajoute François Lelièvre, directeur du service de protection contre les incendies de Shawinigan.

Les dommages ont été limités au mur et à une section de la toiture de l'usine. L'eau a aussi causé certains dommages à l'intérieur de l'usine.

La production de cette usine a donc été interrompue durant plus de 12 heures mardi. L'équipe s'affairait mardi matin à vérifier si tous les équipements étaient en ordre afin de relancer rapidement les activités de cette usine dont le rythme de production est de 24 heures chaque jour de la semaine.

«La valeur des dommages est importante, mais ce n'est pas majeur. Il y a de l'eau et des choses à ramasser à la suite de l'incendie et on fait le redémarrage de l'usine», mentionne M. Gingras, très heureux de la qualité du travail effectué par les pompiers de l'usine et ceux de Shawinigan.

La cause de l'incendie est inconnue.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer