L'ex-dg de la Chambre de commerce de Maskinongé accusée de fraude

Josée Lessard... (Photo: Archives, Le Nouvelliste, Stéphane Lessard)

Agrandir

Josée Lessard

Photo: Archives, Le Nouvelliste, Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Josée Lessard, l'ex-directrice générale de la Chambre de commerce de Maskinongé, a formellement été accusée, lundi, d'avoir fraudé son ex-employeur pour une somme de plus de 5000 $.

Dans le cadre de sa comparution au palais de justice de Trois-Rivières, la prévenue était toutefois absente, étant plutôt représentée par son avocat, Me Jean-Sébastien Gladu.

Ce dernier a réservé son choix quant au mode de procès. Il a demandé à ce que le dossier soit reporté au 19 février. La Couronne en a profité pour lui remettre la preuve.

Rappelons que Josée Lessard fait face à un chef de fraude de plus de 5000 $.

Le montant qui aurait été floué par Mme Lessard n'a pas encore été dévoilé mais on sait que le bilan financier de l'année 2012-2013 de la Chambre de commerce affiche un déficit de 78 590 $.

Cette affaire fait suite à des irrégularités administratives observées à la Chambre de commerce et d'industrie de la MRC de Maskinongé. Au départ, on croyait que le déficit de 2012-2013 s'élevait à 22 000 $.

Le conseil d'administration de la chambre a décidé de porter plainte à la police en septembre 2013 après avoir constaté que le véritable déficit était trois fois supérieur au montant initial.

Quant au contrat de Josée Lessard, il n'a pas été renouvelé.

Cette dernière avait été embauchée en janvier 2011.

C'est elle qui avait organisé les différentes activités ayant souligné les 75 ans de la Chambre de commerce et d'industrie de la MRC de Maskinongé, en 2012-2013.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer