Un navire s'échoue devant Batiscan

Le Sundaisy E, un navire italien, s'est échoué... (Photo: Michel Roy, Courtoisie)

Agrandir

Le Sundaisy E, un navire italien, s'est échoué devant Batiscan alors qu'il faisait route vers Hamilton en Ontario.

Photo: Michel Roy, Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Batiscan) Un navire italien s'est échoué lundi matin devant Batiscan. Le Sundaisy E, un navire qui transporte du ciment en direction du port d'Hamilton, a dévié de la voie navigable du Saint-Laurent après un problème mécanique.

D'après les premières constatations, aucun déversement ne s'est produit et la coque du navire demeure étanche.  

La vraquier est maintenant coincé dans les fonds boueux et sablonneux situés au large du village de Batiscan. La Corporation des pilotes du Saint-Laurent central explique que le navire a dévié de la voie navigable vers 10 h 45 après que les moteurs eurent arrêtés, à la suite d'une panne de la génératrice.   

«Lorsque l'hélice ne fonctionne pas, nous n'arrivons plus à diriger ce type de navire», souligne le capitaine Pierre Vallée, président de la Corporation des pilotes du Saint-Laurent central, dont les bureaux sont situés au parc portuaire de Trois-Rivières.  

Les premières inspections de la coque du navire réalisées par des membres de l'équipage indiquent qu'elle n'a pas été endommagée. Trois enquêteurs du Bureau de la sécurité des transports (BST) doivent toutefois se rendre sur le bâtiment pour mener des inspections plus poussées.

«Nous n'avons pas de conclusions pour l'instant. Mais nous pouvons déjà préciser qu'il n'y a pas eu de pollution», note Julie Leroux, porte-parole du BST. «Il n'y a eu aucun déversement et le navire ne prend pas l'eau.»

Michel Roy habite sur le chemin de l'île Saint-Éloi Est, à Batiscan. Habitué de voir passer des navires devant son domicile, il a toutefois eu toute une surprise lorsqu'il a vu le Sundaisy E naviguer à très basse vitesse avant que celui-ci n'effectue un virage à 90 degrés en sa direction.

«J'étais à l'extérieur quand j'ai vu le navire naviguer très lentement sur le fleuve. Je me demandais ce qui se passait», précise le témoin. «D'un coup, il a viré à 90 degrés vers la rive nord. Il a par la suite continué à avancer un peu avant de complètement s'arrêter.»

Le Sundaisy E mesure 145,5 m, a une largueur de 21 m et un tirant d'eau de 8,1 m. Ce vraquier transporte actuellement du ciment de la Turquie vers le port de Hamilton, en Ontario. Le navire, qui bat pavillon italien, a normalement à son bord une quinzaine de marins et officiers. Les membres de l'équipage demeurent sur le bâtiment et attendent que l'enquête soit complétée et que les problèmes mécaniques soient corrigés.    

Le président de la Corporation des pilotes du Saint-Laurent central, le capitaine Pierre Vallée, ne s'inquiète pas de la situation. Il affirme que les opérations de remorquage ne devraient pas être très difficiles, même à cette période de l'année.

Quelques navires qui empruntent la voie navigable du Saint-Laurent entre Montréal et Québec se sont échoués ces dernières années. En avril dernier, un vraquier de 161 m, le Halit Bey, s'est échoué devant Deschambault-Grondines, dans la région de Portneuf, avant d'être secouru pour lui permettre de poursuivre sa route jusqu'au port de Trois-Rivières. Échoué devant Bécancour en décembre 2011, le vraquier MV Orsula est resté coincé sur le fleuve pendant deux semaines. En 2008, il a fallu le travail de cinq remorqueurs pour sortir le MSC Sabrina de sa fâcheuse position. Ce navire est resté échoué pendant un mois devant le port de Trois-Rivières.

Les grands froids de l'hiver dernier avaient aussi eu d'importantes conséquences sur la voie navigable. Rappelons que sept navires étaient demeurés immobilisés pendant quelques jours sur le fleuve Saint-Laurent devant Trois-Rivières en raison des glaces trop épaisses qui bloquaient le chenal du lac Saint-Pierre. Le travail de plusieurs brise-glaces de la Garde côtière avait été nécessaire pour libérer la voie navigable.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer