Arnaque des grands-parents: deux résidants de Bécancour se sont fait piéger

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Trois-Rivières) Deux résidants de Bécancour se sont fait piéger au cours des deux dernières semaines par des fraudeurs qui ont utilisé avec succès l'arnaque des grands-parents, qui consiste à soutirer de l'argent à une personne en lui faisant croire qu'un de ses proches est en difficulté. En plus, une dizaine d'appels de ce genre ont été rapportés à la Sûreté du Québec dans la région au cours des dernières semaines.

«Des fraudeurs ont, à au moins deux reprises, soutiré d'importants montants d'argent à des personnes en se faisant passer pour un parent qui a un besoin urgent d'argent», explique le sergent Hugo Fournier, porte-parole de la Sûreté du Québec. Les victimes auraient été floués de plusieurs centaines de dollars.

 Ces fraudeurs visent particulièrement les personnes âgées. «Dans ce type de fraude, la victime reçoit l'appel d'un individu prétendument policier ou avocat qui lui dit que son petit-fils, par exemple, se trouve dans une situation d'urgence et qu'il a besoin de lui transmettre de l'argent au plus vite.

Souvent, le fraudeur va même se faire passer lui-même pour le petit-fils de la victime. En général, il est question d'un accident, de difficultés éprouvées pour revenir au pays ou d'un besoin d'argent urgent pour payer une caution», précise le sergent Fournier.

Évidemment, le malfaiteur demande à sa victime de ne pas parler de cette demande à un autre membre de la famille. Une fois que l'argent est transféré, il est trop tard.  

La Sûreté du Québec donne plusieurs conseils pour éviter d'être victime d'une telle arnaque dont ne jamais remettre d'argent à un inconnu ou à une personne dont on n'a pas vérifié l'identité, si un individu prétend agir au nom d'une personne ou d'un organisme, raccrochez et communiquez directement avec cette personne ou cet organisme, lorsque quelqu'un se montre trop insistant ou même insolent (par exemple: il exige votre réponse sur-le-champ), posez-vous des questions, ne lui faites pas confiance, demandez-vous toujours si l'histoire qu'on vous raconte est crédible et avisez d'autres membres de votre famille de la situation.

Si vous croyez avoir été victime de fraude ou si vous êtes témoin d'une fraude, communiquez avec les policiers de la Sûreté du Québec en composant le 310-4141.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer