Explosion dans un restaurant: trois policiers de Trois-Rivières blessés

Le resto-pub Manoir Antic, à Champlain, où trois... (Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le resto-pub Manoir Antic, à Champlain, où trois policiers de Trois-Rivières ont subi des brûlures importantes, samedi soir.

Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Champlain) Trois policiers de la Sécurité publique de Trois-Rivières ont subi des brûlures importantes lors de l'explosion d'un brûleur à fondue au Manoir Antic, samedi soir, à Champlain.

Louis Lesage, président de l'Association des policiers et... (Photo: Sylvain Mayer) - image 1.0

Agrandir

Louis Lesage, président de l'Association des policiers et pompiers de Trois-Rivières (APPTR).

Photo: Sylvain Mayer

L'un d'eux a même dû être plongé dans un coma artificiel. Il s'agit de Louis Lesage, président de l'Association des policiers et pompiers de la Ville de Trois-Rivières. Cet événement dramatique a semé la consternation parmi les membres du corps policier.

«C'est très émotif présentement. Tout le monde a une pensée pour nos membres qui sont touchés. Tout le monde est attristé par cette tragédie.  Nos pensées vont à tous ceux qui sont touchés mais aussi à ceux qui n'ont pas été brûlés, mais qui ont vécu ce drame horrible. Ce n'est pas facile pour ceux qui ont assisté à ça. Tu vois des confrères, des chums qui sont incendiés, c'est dur», confie Serge Mailloux, vice-président du syndicat.

Une dizaine de convives, dont quatre policiers, prenaient place autour de la table lors de ce souper entre amis. Sept auraient été brûlés à des degrés divers. Trois personnes ont dû être transportées à l'hôpital dont évidemment M. Lesage. Les deux autres policiers blessés ont subi des brûlures au premier et deuxième degré. Pour ce qui est de M. Lesage, il a été conduit au Centre des grands brûlés de Québec. Sa vie n'est pas en danger.

Au Manoir Antic, la propriétaire Nathalie Nobert a raconté que des clients sont rapidement intervenus pour prêter secours, dont un ambulancier qui mangeait à la même table que les victimes qui «a pris la situation en main avec brio».

Elle a également pris soin de préciser que ni son personnel ni l'équipement était en cause dans cet incident. «Nous sommes

vraiment tristes pour toutes les personnes touchées», a-t-elle ajouté.

Ce sont les premiers répondants de Champlain qui sont intervenus. Le service incendie ne s'est pas rendu sur place.

Quant aux dommages au restaurant, ils sont limités. L'établissement est d'ailleurs toujours ouvert. La propriétaire de l'établissement a cependant indiqué au Nouvelliste que la fondue ne sera plus au menu tant que la direction ne sera pas assurée que tout est «très sécuritaire».

De son côté, la direction de la Sécurité publique de Trois-Rivières a préféré ne pas émettre de commentaire en lien avec l'incident.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer