À 170 km/h sur l'autoroute: un 2e GEV pour un homme de 22 ans

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Trois-Rivières) Une amende salée, une montagne de points d'inaptitude et la suspension du permis de conduire: les sanctions liées à un grand excès de vitesse (GEV) laissent croire qu'elles découragent toute récidive.

Mais il semble que ce n'est pas le cas pour tous. Un homme des Laurentides s'est fait prendre une deuxième fois pour un grand excès de vitesse, samedi dernier, vers 21 h, sur l'autoroute 40 est, à la hauteur de Yamachiche.

Le jeune homme de 22 ans roulait à plus de 170 km/h. Il en était à sa deuxième offense. Il n'a toutefois pas été possible de savoir quand et où il a commis sa première infraction. Mais pour ce dernier grand excès de vitesse, il a écopé d'une amende de 1160 $ en plus d'hériter de 14 points d'inaptitude.

Son permis a été suspendu pour une période de 30 jours. «À une deuxième offense en matière de grand excès de vitesse, le permis est suspendu pour une période de 30 jours plutôt que 7 jours», précise le sergent Hugo Fournier, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer