Des ressources supplémentaires pour résoudre les vols

Est-ce que les vols sont en hausse à Shawinigan? Pour ce qui est des vols... (Photothèque La Presse)

Agrandir

Photothèque La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Shawinigan) Est-ce que les vols sont en hausse à Shawinigan? Pour ce qui est des vols qualifiés, la réponse est oui. Lors de l'année fiscale 2013-2014, 11 vols qualifiés ont été commis. Et la Sûreté du Québec en dénombre déjà une dizaine pour ce qui est de 2014-2015 (depuis le 1er avril 2014).

Mais ça ne semble pas être le cas pour les introductions par effraction. «Il n'y a pas de doute qu'au niveau des vols qualifiés, il y a une augmentation comparativement à pareille date en 2013. Par contre, au niveau des introductions par effraction dans les commerces, il n'y a pas de hausse», soutient le sergent Hugo Fournier, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Il faut dire que Shawinigan est frappée actuellement par trois types de vols: les vols qualifiés dans les dépanneurs, les introductions par effraction dans des commerces notamment et les vols à la tire. Dans ce dernier cas, on parle d'un individu qui profite qu'un employé soit occupé ailleurs pour s'emparer du tiroir-caisse.

Le dépanneur Marchand sur la 4e Rue, le dépanneur Le Complexe, sur la 5e Avenue et Bronzage Détente, sur la 6e Avenue, font partie des victimes. «J'ai eu un vol dans mon commerce pendant que j'étais là. J'étais dans un local à côté (de la réception). Quelqu'un a pris tous les 20 $ que j'avais dans la caisse», déplore Danielle Tremblay, propriétaire de Bronzage Détente, qui a mis en place différents dispositifs pour ne pas que la situation se répète comme des caméras. «Ce sont des dépenses, des tracas.»

Tous ces vols ne sont pas l'oeuvre d'un seul groupe d'individus, selon la Sûreté du Québec. «Il y a plusieurs individus qui sont sous enquête dans ces dossiers-là. Certains peuvent être reliés, mais pas tous», assure le sergent Fournier.

La Sûreté du Québec affirme prendre toutes les mesures qui s'imposent pour mettre les responsables de ces délits sous les verrous.

«La Sûreté du Québec est au courant et fait le nécessaire pour enrayer le problème. Les patrouilles ont été augmentées tant de jour, de soir et de nuit, et particulièrement à la fermeture des commerces. Des ressources supplémentaires ont été affectées. Entre autres, l'unité d'urgence est venue sur notre territoire. Des enquêteurs travaillent activement sur ces dossiers.»

La Sûreté du Québec assure que des arrestations ont été effectuées dernièrement. «D'autres sont à prévoir évidemment», mentionne le sergent Fournier.

De plus, la Sûreté du Québec affirme que la criminalité est en baisse à Shawinigan ces dernières années. Dans l'année financière 2011-2012, 3746 infractions criminelles ont été dénombrées contre 3250 en 2013-2014.

Pour ce qui est des événements récents, la police demande l'aide de la population. Toute information sur ces crimes peut être communiquée à la centrale de l'information criminelle au 1-800-659-4264.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer