Deux chevreuils dans sa piscine

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Trois-Rivières) Un résident de la rue de Chamonix, à Trois-Rivières, a eu toute une surprise, hier matin, lorsqu'il a constaté que deux chevreuils barbotaient dans sa piscine creusée. Les deux jeunes mâles paniqués ont déchiré la toile de la piscine. L'un d'eux a réussi à prendre la fuite tandis que l'autre a été pris en charge par des agents de la faune.

Deux chevreuils ont abouti dans une piscine, ce... (Photo: Olivier Croteau) - image 1.0

Agrandir

Deux chevreuils ont abouti dans une piscine, ce matin, dans un quartier de Trois-Rivières.

Photo: Olivier Croteau

«Vers 8 h, j'ai entendu du bruit à l'extérieur. Quand j'ai regardé par la fenêtre, j'ai vu deux petits chevreuilsqui nageaient dans la piscine. Les gars de la faune m'ont dit que c'était deux petits mâles d'environ deux ans», raconte le propriétaire des lieux, qui préfère ne pas être identifié.

Ce dernier a contacté les agents de la faune. Les policiers se sont également rendus sur place. Un deschevreuils a réussi à sauter hors de la piscine. Les policiers se sont mis à sa poursuite, mais il a réussi à prendre la poudre d'escampette.

Pour ce qui est de l'autre, les agents de la faune lui ont administré une dose d'anesthésiant à l'aide d'une fléchette. Ils l'ont ensuite transporté dans un boisé dans le secteur de l'aéroport. Ils lui ont également apposé une étiquette pour l'identifier si jamais il revient s'aventurer en milieu urbain.

Étonnamment, ce quartier de Trois-Rivières-Ouest n'est pas vraiment boisé. C'est la première fois que le propriétaire des lieux voyait des chevreuils dans ce secteur.

Ce n'est pas la première fois que la présence de chevreuils est signalée cette semaine à Trois-Rivières. Au ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs, on assure qu'il n'y a pas plus de signalements pour des animaux opportuns qu'à l'habitude en Mauricie.

Pour ce qui est des deux chevreuils qui ont pris un bain bien involontairement, on explique mal comment ils ont pu se retrouver dans cette fâcheuse position. «C'est difficile à expliquer pourquoi ils se sont retrouvés là. Il y avait une haie de cèdres autour de la piscine. C'est sûr que le cèdre pour un chevreuil, c'est intéressant. Ils aiment beaucoup. Est-ce qu'ils se sont rendus là parce qu'ils ont vu une source de nourriture? Pourquoi se sont-ils retrouvés tous les deux à l'eau? Ça reste inexplicable», mentionne Éric Santerre, relationniste pour le MDEFP.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer