Douze canotiers surpris par la rivière (vidéo)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Trois-Rivières) Une excursion sur la rivière Mékinac aurait pu être tragique pour un groupe de canotiers originaires pour la plupart de Montréal. Alors qu'ils descendaient la rivière, cinq des six embarcations ont chaviré en fin d'après-midi samedi au même endroit sur la rivière.

Une vaste opération de sauvetage a suivi ce qui a rapidement permis de retrouver les douze canotiers qui portaient tous leur gilet de sauvetage.

«Il n'y a pas de mort ni de blessé. Je suis vraiment très heureux», lançait Charles Bazilet, un des canotiers qui n'était couvert que d'une couverture pour se réchauffer.

Plus de photos >>>

Maxime Boisvert estimait lui aussi que l'essentiel est que personne n'ait été blessé dans l'aventure. «Ça finit bien. Nous avons perdu du matériel, mais ce n'est pas du tout l'important», disait-il. «Ça surprend. On pensait juste à regagner la terre ferme et retrouver nos amis. Je ne sais pas si je vais refaire du canot bientôt. On ne pensait pas que la rivière était si rock'n'roll.»

La pluie des derniers jours a fait gonfler la rivière Mékinac. Son niveau d'eau est très haut et les rapides sont plus puissants qu'à la normale. «Nous ne voyons pas souvent la rivière comme ça», avouait Alain Beauséjour, le chef de la Régie intermunicipale des incendies de la Vallée du Saint-Maurice.

Raphaël Dandavino est celui qui avait le plus d'expérience dans le groupe. Il est le seul, avec son coéquipier, à ne pas avoir chaviré dans les rapides. Il expliquait samedi que les vagues étaient très imposantes sur la rivière Mékinac.

«Des vagues d'un mètre ou d'un mètre et demi frappaient les canots et les remplissaient d'eau», disait-il. «Il y a beaucoup de courant dans la rivière. Plusieurs personnes n'ont réussi à regagner la rive qu'après deux kilomètres ou plus de nage.»

Selon M. Dandavino, les gilets de sauvetage ont fait la différence. Il est également surpris que personne n'ait été victime d'hypothermie grave. «Certains sont pourtant restés longtemps dans l'eau.»

Les canotiers tentaient de retrouver leurs amis lorsque les secours les ont trouvés. Plusieurs de ceux-ci se préparaient mentalement même a passer la nuit en forêt. Toutefois, le groupe avait perdu beaucoup d'équipement. Même si les canotiers étaient bien habillés pour faire face au froid et à l'eau, leur mésaventure compliquait bien les choses. «Je commençais à grelotter quand les secours sont arrivés», avouait Maxime Boisvert. Dimanche, plusieurs pièces d'équipement ont été retrouvées.

Une importante opération de recherche

Les pompiers de deux casernes, plusieurs policiers de la Sûreté du Québec ainsi que trois équipes d'ambulanciers ont participé à l'opération de sauvetage. Au début, les informations dont disposaient les secours étaient fragmentaires. Il faut préciser que l'accident est survenu dans un secteur de la région isolé et difficilement accessible.

«Nous avons demandé le zodiac du Service de sécurité incendie de Shawinigan pour retrouver les personnes qui manquaient à l'appel. Nous avions des recherches à effectuer sur une distance de six kilomètres environ», précise Alain Beauséjour.

Quelque temps après avoir retrouvé quatre personnes, les secours ont pu retrouver les huit autres personnes manquantes à environ trois kilomètres de là en amont. Les canotiers utilisaient des sifflets pour signaler leurs positions.

Une fois retrouvées, les douze personnes ont été prises en charge sur place par les ambulanciers. Personne n'a été transporté à l'hôpital. Les douze canotiers se sont réchauffés dans un autobus scolaire.

Les canotiers étaient bien équipés. Ils portaient tous leur gilet de sauvetage et avaient avec eux des trousses de survie. Selon Alain Beauséjour, ces détails ont fait la différence entre une opération de sauvetage réussi et un drame.

«Les gens étaient bien équipés. Ils portaient leur gilet de sauvetage, ce qui a permis que leur mésaventure ne soit pas plus dramatique», estime le directeur du service de sécurité incendie.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer