La femme qui s'était barricadée est conduite à l'hôpital

La femme qui s'était barricadée dans son logement... (Photo: François Gervais)

Agrandir

La femme qui s'était barricadée dans son logement à Trois-Rivières a été conduite à l'hôpital.

Photo: François Gervais

Partager

(Trois-Rivières) L'état de siège sur la rue Saint-Paul à Trois-Rivières est terminé. La femme qui s'était barricadée dans son logement, depuis 16h15, mercredi, a finalement pu être conduite à l'hôpital. La dame, âgée d'une quarantaine d'années, avait menacé les policiers avec un couteau.

Les policiers de la Sécurité publique de Trois-Rivières s'étaient rendus au logement de la femme, sur la rue Saint-Paul, pour s'enquérir de son état de santé. Ils avaient eu un appel à l'effet qu'elle semblait perturbée.

«Sur les lieux, les policiers se sont butés à une fin de non-recevoir de la part de cette dame-là. Elle était menaçante envers les policiers non seulement verbalement, mais physiquement aussi parce qu'elle était en possession d'une arme blanche», raconte la sergente Ann Mathieu, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Les policiers ont tenté de communiquer avec elle mais sans succès. La Sûreté du Québec a été appelée en renfort vers 20h15.

C'est finalement vers 9h40, ce matin, que le Groupe tactique d'intervention est intervenu dans le logement pour sortir la dame. L'opération s'est bien déroulée, selon la Sûreté du Québec.

Quatre logements avaient été évacués par mesure de prévention. Un périmètre de sécurité avait été érigé.

Des accusations pourraient être portées contre la dame.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer