Ils fracassent une vitrine pour voler un bouddha en bronze

Partager

(Trois-Rivières) Les vols dans les commerces font rarement les manchettes, mais il s'agit toujours d'événements très difficiles à vivre pour les commerçants qui tiennent à bout de bras leur entreprise. Des jeunes probablement en mal de sensations fortes ont fracassé la vitrine de la boutique L'Étoile Dorée, sur la rue Notre-Dame, à Trois-Rivières, dans la nuit de dimanche à lundi.

Ils se sont emparés de divers objets dont un bouddha en bronze d'une valeur de 500$. «Ils ont vidé tout ce qu'ils pouvaient sur le bord de la vitrine», déplore la propriétaire Francine Boucher.

Un délit dont elle aurait pu se passer. «Avec le froid qu'il fait actuellement, on n'a pas de monde. Et au mois de juin avec les travaux pour améliorer le centre-ville, on n'avait plus aucun stationnement. Là, je dois avouer que j'en ai marre. Je me pose beaucoup de questions. On met tous nos efforts pour essayer de survivre et ça arrive. Juste remplacer la vitre me coûte 1000 $», déplore-t-elle. La valeur de la marchandise volée s'élève à plus de 1500 $.

Une témoin a entendu des jeunes se lancer le défi de briser la vitrine. Le temps qu'elle contacte la police, ils avaient fui. Ils ont fracassé la vitrine à l'aide d'un marteau. Trois employés ont dû nettoyer pendant trois heures pour venir à bout des dégâts.

«Il y avait du verre partout, partout dans la boutique. C'était décourageant », raconte Mme Boucher. Cette dernière s'est fait installer un nouveau système d'alarme.

Elle espère beaucoup retrouver le bouddha. «Si quelqu'un veut acheter ce bouddha de grande valeur, qu'il sache qu'il a été volé à la boutique.»

Toute personne qui croit avoir de l'information sur ce délit est priée de contacter la Sécurité publique de Trois-Rivières.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer