Nouvelle frappe antidrogue

  • Tôt jeudi matin, les policiers sont débarqués dans ce logement de la rue Laviolette lors d'une opération visant à démanteler un réseau de trafic de drogue à Trois-Rivières. Neuf personnes ont été arrêtées dans le cadre de cette deuxième phase du projet Loquace. Les policiers ont saisi des comprimés de méthamphétamine, de la cocaïne et du cannabis lors de trois perquisitions dans des logements des rues Laviolette, Sainte-Cécile et Poisson. (Photo: Stéphane Lessard)

    Plein écran

    Tôt jeudi matin, les policiers sont débarqués dans ce logement de la rue Laviolette lors d'une opération visant à démanteler un réseau de trafic de drogue à Trois-Rivières. Neuf personnes ont été arrêtées dans le cadre de cette deuxième phase du projet Loquace. Les policiers ont saisi des comprimés de méthamphétamine, de la cocaïne et du cannabis lors de trois perquisitions dans des logements des rues Laviolette, Sainte-Cécile et Poisson.

    Photo: Stéphane Lessard

  • 1 / 5
  • Parmi les neuf individus arrêtés, on retrouve le présumé chef de ce réseau trifluvien, Dominic Ouellette, 34 ans. (Photo: Archives, Le Nouvelliste)

    Plein écran

    Parmi les neuf individus arrêtés, on retrouve le présumé chef de ce réseau trifluvien, Dominic Ouellette, 34 ans.

    Photo: Archives, Le Nouvelliste

  • 2 / 5
  • Le présumé dirigeant du réseau en Mauricie, Jessy Kean, est activement recherché par les policiers. Les policiers tentent de lui mettre la main au collet depuis le 1er novembre dernier, lors de la première frappe de l'opération Loquace. Les autorités croient qu'il pourrait toujours se trouver à Trois-Rivières. Il est présentement recherché pour gangstérisme, trafic de stupéfiants et complot. ()

    Plein écran

    Le présumé dirigeant du réseau en Mauricie, Jessy Kean, est activement recherché par les policiers. Les policiers tentent de lui mettre la main au collet depuis le 1er novembre dernier, lors de la première frappe de l'opération Loquace. Les autorités croient qu'il pourrait toujours se trouver à Trois-Rivières. Il est présentement recherché pour gangstérisme, trafic de stupéfiants et complot.

  • 3 / 5
  • Âgé de 46 ans, Luc Brisebois, 1,83 m et 103 kg, est aussi toujours activement recherché. ()

    Plein écran

    Âgé de 46 ans, Luc Brisebois, 1,83 m et 103 kg, est aussi toujours activement recherché.

  • 4 / 5
  • Christian Junior Bédard, 35 ans, est recherché pour trafic de stupéfiants et complot et il pourrait se cacher à Trois-Rivières ou encore dans le secteur de Saint-Léonard à Montréal. Il mesure 1,85 m, pèse 93 kg et a plusieurs tatouages. ()

    Plein écran

    Christian Junior Bédard, 35 ans, est recherché pour trafic de stupéfiants et complot et il pourrait se cacher à Trois-Rivières ou encore dans le secteur de Saint-Léonard à Montréal. Il mesure 1,85 m, pèse 93 kg et a plusieurs tatouages.

  • 5 / 5

Partager

Les forces policières ont porté un autre dur coup au trafic de drogue à Trois-Rivières alors que neuf personnes ont été arrêtées hier dans le cadre d'une deuxième phase du projet Loquace. Parmi les suspects interceptés, on retrouvait surtout des vendeurs de la rue mais la présumée tête dirigeante du réseau de la Mauricie, Jessy Kean, demeure toujours introuvable.

L'opération, menée conjointement par la Sûreté du Québec, la Sécurité publique de Trois-Rivières et la Gendarmerie royale du Canada, a également permis de saisir des comprimés de méthamphétamine, de la cocaïne, du cannabis, de l'équipement, des téléphones cellulaires et des preuves documentaires lors de trois perquisitions dans des logements des rues Laviolette, Sainte-Cécile et Poisson. Les suspects coffrés hier effectuaient leurs opérations dans les parcs, dans un bar et aussi dans des appartements du centre-ville.

Parmi les neuf individus arrêtés, on retrouve notamment le présumé chef de ce réseau trifluvien, Dominic Ouellette, 34 ans. Ce dernier est d'ailleurs bien connu des policiers et avait notamment été condamné à deux ans de prison en avril 2009 pour voies de fait graves lors d'une histoire de tentative de meurtre survenue sur le boulevard Saint-Jean.

Également au nombre des autres suspects interceptés, tous de Trois-Rivières, on note sept hommes et une femme, soit Nicolas Buist, 30 ans, Jérémie Dupont, 23 ans, Denis Noël, 44 ans, Yves Richard, 53 ans, Maxime Houde, 21 ans, René Boisvert, 32 ans, Valérie Auchu-Deslauriers, 35 ans, et Patrick Boissonneault, 33 ans.

Ces présumés trafiquants ont comparu hier après-midi sous des accusations de trafic de stupéfiants, possession de stupéfiants dans le but d'en faire le trafic, bris de probation et bris d'engagement, tout dépendant des individus. Les faits qui leur sont reprochés sont survenus en octobre et novembre dernier. Il n'est pas impossible que d'autres accusations soient déposées plus tard compte tenu des résultats des perquisitions.

Dans le cas de Ouellette, Boisvert, Buist, Dupont et Noël, la Couronne s'est objectée à leur remise en liberté. Leur enquête sur détention aura lieu au cours des prochains jours.

Pour leur part, Houde, Richard, Boissonneault, Auchu-Deslauriers ont pu reprendre leur liberté pour la durée des procédures judiciaires mais sous conditions dont celles de ne pas avoir de téléphone cellulaire, de ne pas communiquer entre eux et de ne pas se rendre au Bar Chez Gates à Trois-Rivières. Ils devront revenir ultérieurement en cour.

En ce qui concerne Jessy Kean, les policiers tentent de lui mettre la main au collet depuis le 1er novembre dernier, lors de la première frappe de l'opération Loquace. Les autorités croient qu'il pourrait toujours se trouver à Trois-Rivières. Il est présentement recherché pour gangstérisme, trafic de stupéfiants et complot.

La liste d'antécédents de Kean est assez bien garnie. En 2005, il avait dû purger une peine de sept ans pour trafic de drogue. Il avait également plaidé coupable à des accusations similaires en 1998. Entre ces deux condamnations, il a aussi reçu une sentence de six mois pour voies de fait simples sur un actionnaire de l'ancien bar Le Spin, en 2003.

Outre le présumé dirigeant, deux autres suspects sont toujours au large. Christian Junior Bédard, 35 ans, est recherché pour trafic de stupéfiants et complot et il pourrait se cacher à Trois-Rivières ou encore dans le secteur de Saint-Léonard à Montréal. Il mesure 1,85 m, pèse 93 kg et a plusieurs tatouages.

Âgé de 46 ans, Luc Brisebois, 1,83 m et 103 kg, est aussi toujours activement recherché. Ces trois hommes avaient déjà été arrêtés en 2004 dans le cadre de l'opération Corona.

La frappe du 1er novembre s'était soldée par 103 arrestations au Québec et en Ontario. La somme de 180 000 $ en argent liquide, des milliers de comprimés de stupéfiants, plusieurs kilos de cannabis et de cocaïne, 13 barils de GBL -  substance servant à la fabrication de GHB, aussi appelée drogue du viol -  et 35 véhicules avaient été saisis. Cinq résidences avaient aussi fait l'objet d'une ordonnance de blocage.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer
  • Phase 2 de l'Opération Loquace
    Tôt jeudi matin, les policiers sont débarqués dans ce logement de la rue Laviolette lors d'une opération visant à démanteler un réseau de trafic de drogue à Trois-Rivières. Neuf personnes ont été arrêtées dans le cadre de cette deuxième phase du projet Loquace. Les policiers ont saisi des comprimés de... (Photo: Stéphane Lessard)

    Photo: Stéphane Lessard

    Tôt jeudi matin, les policiers sont débarqués dans ce logement de la rue Laviolette lors d'une opération visant à démanteler un réseau de trafic de drogue à Trois-Rivières. Neuf personnes ont été arrêtées dans le cadre de cette deuxième phase du projet Loquace. Les policiers ont saisi des comprimés de...

  • Phase 2 de l'Opération Loquace
    Parmi les neuf individus arrêtés, on retrouve le présumé chef de ce réseau trifluvien, Dominic Ouellette, 34 ans. (Photo: Archives, Le Nouvelliste)

    Photo: Archives, Le Nouvelliste

    Parmi les neuf individus arrêtés, on retrouve le présumé chef de ce réseau trifluvien, Dominic Ouellette, 34 ans.

  • Phase 2 de l'Opération Loquace
    Le présumé dirigeant du réseau en Mauricie, Jessy Kean, est activement recherché par les policiers. Les policiers tentent de lui mettre la main au collet depuis le 1er novembre dernier, lors de la première frappe de l'opération Loquace. Les autorités croient qu'il pourrait toujours se trouver à Trois-Rivières. Il est... ()

    Le présumé dirigeant du réseau en Mauricie, Jessy Kean, est activement recherché par les policiers. Les policiers tentent de lui mettre la main au collet depuis le 1er novembre dernier, lors de la première frappe de l'opération Loquace. Les autorités croient qu'il pourrait toujours se trouver à Trois-Rivières. Il est...

  • Phase 2 de l'Opération Loquace
    Âgé de 46 ans, Luc Brisebois, 1,83 m et 103 kg, est aussi toujours activement recherché. ()

    Âgé de 46 ans, Luc Brisebois, 1,83 m et 103 kg, est aussi toujours activement recherché.

  • Phase 2 de l'Opération Loquace
    Christian Junior Bédard, 35 ans, est recherché pour trafic de stupéfiants et complot et il pourrait se cacher à Trois-Rivières ou encore dans le secteur de Saint-Léonard à Montréal. Il mesure 1,85 m, pèse 93 kg et a plusieurs tatouages. ()

    Christian Junior Bédard, 35 ans, est recherché pour trafic de stupéfiants et complot et il pourrait se cacher à Trois-Rivières ou encore dans le secteur de Saint-Léonard à Montréal. Il mesure 1,85 m, pèse 93 kg et a plusieurs tatouages.