Drummondville pleure la mort des trois enfants

Partager

Sur le même thème

La Presse Canadienne

Des autopsies devaient être pratiquées lundi sur le corps des trois jeunes enfants d'une même famille qui ont été retrouvés sans vie, dimanche après-midi, dans une résidence de Drummondville, dans le Centre-du-Québec.

Les victimes sont deux fillettes âgées de deux et cinq ans ainsi que leur frère de quatre ans.

La mère des victimes, une femme de 33 ans qui est considérée pour l'instant comme un «témoin important», a dû être hospitalisée d'urgence, mais elle est hors de danger. Les enquêteurs ne l'avaient toujours pas rencontrée en fin d'après-midi lundi.

Son amie Nancy Latraverse redoute le pire. «C'était une bonne personne, a-t-elle indiqué aux journalistes. C'est une fille aimable. Elle aimait ses enfants. Jamais j'aurais pensé qu'elle puisse faire ça. C'est un choc pour tout le monde.»

Elle dit s'être effondrée en apprenant la nouvelle. «Je suis parti à pleurer. Je me suis demandé: «Pourquoi? Pourquoi?'. On ne sait pas... On ne peut pas deviner que des choses comme ça puissent arriver.»

La police avait reçu un appel d'urgence vers 16 h dimanche. Les corps des trois jeunes victimes ont ensuite été découverts au deuxième étage d'un duplex de la rue Turcotte. Un large périmètre de sécurité a dès lors été établi.

Le père des petites victimes, Patrick Desautels, a convoqué la presse à 13 h 30 ce mardi dans un restaurant de Sainte-Christine, au sud de Drummondville.

«Nous sommes présentement en famille et ce drame nous laisse sans mot, écrit-il dans un communiqué transmis en fin d'après-midi lundi. L'enquête policière nous en dira plus sur les circonstances du drame. Les gestes qui ont été posés sont inexplicables».

Pour plus de détails >>>

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer