Saccage avec un tracteur: Patrice Brouillette envoyé en traitement psychiatrique

Le conducteur du tracteur, Patrice Brouillette, lors de... (Photo: Stéphane Lessard)

Agrandir

Le conducteur du tracteur, Patrice Brouillette, lors de sa comparution au palais de justice de Trois-Rivières.

Photo: Stéphane Lessard

Partager

Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

Jugé inapte à subir un procès, Patrice Brouillette, cet individu de 37 ans accusé d'avoir saccagé une résidence de Saint-Stanislas, a été envoyé dans un hôpital spécialisé pour y recevoir les traitements psychiatriques appropriés à son état.

Sa cause a donc été reportée au 18 janvier. On décidera alors de la suite des procédures judiciaires.

Dans la nuit du 22 au 23 novembre, Patrice Brouillette aurait volé un tracteur pour ensuite se rendre chez Mario Brouillette sur le rang de la Rivière-Batiscan Nord-Est afin de tout saccager. Il aurait notamment endommagé sa maison, son garage, des granges, des camionnettes, un motorisé, une motocyclette et des remorques. Les dommages s'élèveraient à plusieurs milliers de dollars.

À la suite d'un appel logé au 911, les policiers de la SQ s'étaient rendus sur place et avaient procédé à l'arrestation du suspect, Patrice Brouillette, également de Saint-Stanislas. Il avait par la suite été accusé d'une dizaine de chefs de méfaits mais aussi de vol de tracteur, introduction par effraction et possession de méthamphétamines. La Couronne s'était objectée à sa remise en liberté. Tandis qu'il était au stade de son enquête sur détention hier, une évaluation psychiatrique a révélé qu'il n'était pas apte à subir un procès.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer