Jacques Laperrière coupable de meurtre au deuxième degré

Jacques Laperrière... (Photo: Saisie d'écran de l'interrogatoire)

Agrandir

Jacques Laperrière

Photo: Saisie d'écran de l'interrogatoire

Partager

Le Nouvelliste

Le verdict est tombé pour Jacques Laperrière. Il est coupable du meurtre non prémédité d'Yves Tessier. Le jury a rendu sa décision cet après-midi. Il écope automatiquement d'une peine de prison à vie.

Il reste à déterminer quand il sera admissible à une libération conditionnelle.

Rappelons que trois verdicts possibles s'offraient au jury, soit la non-responsabilité criminelle pour cause de troubles mentaux, la culpabilité ou non à l'accusation de meurtre non prémédité et la culpabilité pour homicide involontaire.

Jacques Laperrière a admis avoir causé la mort d'Yves Tessier le 7 novembre 2009 en le poignardant à l'abdomen. Il venait alors de le surprendre en train d'avoir des relations sexuelles avec sa conjointe de l'époque, Nathalie Jacob.

La défense a toutefois réclamé un verdict de non-responsabilité criminelle pour cause de troubles mentaux sous prétexte que Laperrière, qui souffre de schizophrénie paranoïde avec des idées délirantes, n'avait pas la conscience du bien et du mal lorsqu'il a tué Yves Tessier.

Quant à la Couronne, elle soutenait que Laperrière savait très bien distinguer le bien du mal. Une thèse qui a donc rallié les jurés.

Tous les détails dans Le Nouvelliste de samedi.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer