Pornographie juvénile: neuf arrestations au Québec dont une à Trois-Rivières

Le palais de justice de Trois-Rivières.... (Photo: François Gervais)

Agrandir

Le palais de justice de Trois-Rivières.

Photo: François Gervais

Partager

Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Une vaste opération de la Sûreté du Québec contre la pornographie juvénile a conduit, hier, à l'arrestation de neuf individus au Québec, dont un à Trois-Rivières.

Ce dernier a d'ailleurs comparu au palais de justice de Trois-Rivières en fin d'après-midi. Il s'agit de Yohann Vallée, 40 ans. Il a formellement été accusé de possession de pornographie juvénile, de production (pour avoir imprimé des fichiers), de distribution et d'avoir accédé à ce matériel illégal en le visionnant. Il doit aussi répondre à un chef d'entreposage illégal d'une arme à feu.

Comme il n'a aucun antécédent judiciaire, la Couronne ne s'est pas objectée à sa remise en liberté. Vallée devra cependant respecter plusieurs conditions, dont celle de ne pas posséder un ordinateur ou tout autre appareil lui donnant accès à Internet. Il lui est d'ailleurs interdit d'accéder à Internet sauf sur les lieux de son travail et uniquement à cette fin.

Il lui est aussi interdit de se trouver dans un endroit public où il y a des personnes âgées de moins de 16 ans, d'occuper un emploi le mettant en présence de moins de 16 ans et d'avoir des contacts avec des jeunes de moins de 16 ans sauf ses propres enfants. Et finalement, il lui est interdit d'avoir des armes en sa possession.

Sa cause a été reportée au 27 novembre

L'enquête, qui a conduit à l'arrestation de Vallée et de huit autres personnes au Québec, a débuté en mai 2012. Ce sont les spécialistes en cybersurveillance de l'Équipe d'enquête sur l'exploitation sexuelle des enfants sur Internet de la Sûreté du Québec qui ont repéré les individus sur le Net, compte tenu de leur intérêt sexuel pour les enfants.

À ce sujet, le sergent Grégory Gomez del Prado, porte-parole de la Sûreté du Québec, a précisé hier que les suspect n'avaient aucun lien entre eux.

Les arrestations et les perquisitions se sont toutefois déroulées le même jour et ce, dans le cadre de l'opération nommé Infidèle. La Sûreté du Québec a d'ailleurs collaboré avec les services de police de Trois-Rivières, Laval, Longueuil et Terrebonne.

L'opération policière a évidemment permis de saisir du matériel informatique. «Ce matériel fera l'objet d'une analyse complète, ce qui pourrait mener à d'autres accusations et d'autres arrestations. Pour l'instant, il est encore trop tôt pour parler de la quantité et de la nature des documents saisis», a ajouté le sergent Gomez.

Sur les neuf personnes arrêtées, on compte aussi Sylvain Arbour, 34 ans, de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier qui fait face à des accusations de possession et de distribution de pornographie juvénile. Les autres, dont un individu de Victoriaville, étaient en attente de leur comparution en fin de journée hier.

Les policiers invitent la population à transmettre toute information au sujet de l'exploitation sexuelle des jeunes à l'adresse Internet suivante : cyberaide.ca.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer