Une médaillée qui revient de loin!

Ingrid Tessier...

Agrandir

Ingrid Tessier

Louis Ménard
Louis Ménard
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Si quelqu'un avait dit à Ingrid Tessier, en septembre dernier, qu'elle remporterait une médaille de bronze en solo à la 46e Finale provinciale des Jeux du Québec à Salaberry-de-Valleyfield, elle l'aurait probablement traité de cinglé!

Pourtant, c'est exactement ce qui s'est produit hier lors de la finale de nage synchronisée chez les U17, six mois après un accident de vélo qui l'a laissée paralysée des deux jambes pendant plusieurs semaines.

«Après l'accident, j'ai été paralysée des deux jambes. Les médecins m'ont expliqué le fonctionnement d'un fauteuil roulant et m'ont renvoyée chez moi parce qu'ils ne trouvaient pas ce que j'avais. J'ai vu plusieurs spécialistes, mais aucun n'arrivait à trouver une explication. C'est à force de faire des exercices, à bouger les orteils, puis les pieds, puis les jambes que j'ai réussi à récupérer. Ma jambe gauche, qui a encaissé l'impact de la voiture, est un peu plus faible, mais ma jambe droite a complètement retrouvé sa force.»

Au lieu de commencer sa saison en août, la nageuse des Maralga l'a débutée en décembre, quatre mois plus tard. «Je me surprends moi-même.»

Cette médaille de bronze n'est toutefois pas la première d'Ingrid Tessier aux Jeux du Québec. Il y a deux ans, à Blainville, elle avait récolté l'argent.

«En 2009, on était 12 dans ma catégorie. Aujourd'hui (hier), on était 44! C'était pas mal plus difficile. J'avais confiance parce que j'avais bien nagé lors de la ronde préliminaire. J'étais stressée avant la finale, mais ça s'est bien passé. Je suis vraiment contente du résultat.»

L'étudiante de l'école secondaire Chavigny pourrait ajouter une deuxième médaille aujourd'hui lors de l'épreuve de duo. «On a terminé deuxième lors des préliminaires, on a de bonnes chances!»

Une première en 10 ans

En tennis de table, Luc Sicard a procuré une première médaille à la Mauricie en 10 ans en mettant la main sur l'argent dans la catégorie des 11 ans et moins. La dernière fois que la région avait montée sur le podium dans cette discipline (Mathieu Thibault, argent 17 ans et moins, Rimouski), Luc Sicard avait moins d'un an!

Le petit bonhomme est passé bien près d'une médaille d'or, s'inclinant par seulement trois points devant Vincent Sieu du Lac Saint-Louis.

«Ça fait au moins 30 fois qu'on s'affronte et je ne l'ai pas encore battu, disait-il de son jeune adversaire de 8 ans. Mais chaque fois, c'est de plus en plus serré. Je suis super content de ma médaille parce que j'étais classé cinquième favori.»

À la maison, Luc Sicard pourra maintenant achaler ses frères Nicolas et Nathan parce qu'il est le seul de la famille à avoir une médaille des Jeux du Québec. «Mais je les achale déjà pas mal... «

De l'argent en gymnastique

Samedi, Julia Pellerin, de GYM TRM, est devenue la première médaillée mauricienne des Jeux de Salaberry-de-Valleyfield en raflant l'argent à l'épreuve du saut de cheval. Pellerin, qui fait partie de l'élite québécoise en gymnastique, y est allé d'un Yurchenko tendu (saut arrière tendu) pour se hisser sur la deuxième marche du podium.

«Le cheval est ma meilleure épreuve. Je savais ce que je pouvais faire, mais je n'avais pas d'attente parce que le calibre est très fort.»

En remportant une médaille, Julia Pellerin a obtenu son laissez-passer pour le gala des champions qui sera présenté aujourd'hui.

À noter que la Mauricie a pris le sixième rang lors de la compétition par équipe, trois rangs de mieux qu'en 2009.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer