L'année du Drakkar de Baie-Comeau?

Éric Veilleux aura-t-il l'occasion de remporter un premier... (Photo: Stéphane Lessard)

Agrandir

Éric Veilleux aura-t-il l'occasion de remporter un premier championnat des séries éliminatoires de la LHJMQ à la tête du Drakkar de Baie-Comeau?

Photo: Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steve Turcotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le Nouvelliste termine aujourd'hui son tour d'horizon de la LHJMQ en vous présentant la division Est.

1- Baie-Comeau

Finaliste des dernières séries, le Drakkar a subi peu de pertes durant la saison morte. S'il sera difficile de remplacer l'offensive amenée par Petr Straka et Carl Gélinas, l'attaque reste très solide avec les Félix Girard, Valentin Zykov, Jérémy Grégoire et Gabryel Paquin-Boudreau. La défensive est lourde et punitive, Philippe Cadorette fait partie des bons gardiens dans la ligue. De plus, le Drakkar peut jouer la carte de la robustesse à tous les soirs! Éric Veilleux va s'amuser comme un p'tit fou derrière le banc cet hiver!

Joueur à surveiller

Denis Gorbunov: Le Russe a prouvé qu'il avait le compas dans l'oeil avec cinq buts en deux matchs hors-concours, rappelant à Éric Veilleux un certain Anton Zlobin. Va-t-il faire comme son compatriote et aider le petit général à se procurer une autre bague de championnat?

2- Rimouski

Voilà une équipe qui sera déterminée à prouver que son élimination hâtive le printemps dernier aux mains des Olympiques de Gatineau n'est qu'un accident de parcours. Le pilote et nouveau directeur-gérant Serge Beausoleil dispose peut-être de la meilleure brigade défensive du plateau, elle qui bénéficiera de l'arrivée de Jimmy Oligny, un arrière sous-estimé.

L'offensive sera menée par Frédéric Gauthier, Peter Trainor et Anthony DeLuca, des éléments dominants dans leur style de jeu. Avec un solide gardien en Philippe Desrosiers et une formation en mesure de s'imposer physiquement, l'Océanic est déjà équipé pour veiller tard...

Joueur à surveiller

Samuel Morin: Un choix de première ronde LNH de 6'7'' et 210 livres, ça ne passe pas inaperçu! Morin, qui ressemble plus à Zdeno Chara qu'à Peter Popovic le long des rampes, va rendre de précieux services à l'Océanic.

3- Victoriaville

Est-ce pour 2013-14, la grosse saison tant attendue par les partisans des Tigres? Yannick Jean dispose de quatre vétérans de 19 ans (Brandon Whitney, Angelo Miceli, Jonathan Diaby et Peter Sidlik) qui font partie de l'élite, et ils sont entourés d'une formation robuste et agressive.

Seule ombre au tableau, Diaby ratera plusieurs semaines en début de saison, coincé à l'infirmerie. Son absence se fera sentir, puisque le gros défenseur est utilisé à toutes les sauces par son entraîneur. Reste que les Tigres seront très dangereux.

Joueur à surveiller

Angelo Miceli: Meilleur marqueur de la ligue lors du calendrier préparatoire, Miceli pourrait bien garder le cap en saison, bien servi par sa vitesse, son agilité et son explosion. Un nom à retenir!

4- Shawinigan

Après une saison de misère, les Cataractes vont aisément se qualifier pour les séries. En tenant compte du retour de Francis Beauvillier, Martin Mondou a procuré l'un des meilleurs, sinon le meilleur trio de joueur de 20 ans sur la planète LHJMQ (complété par Matthew Boudreau et le capitaine Frédérick Gaudreau) à son pilote. Marvin Cüpper est identifié, avec raison, à la crème des hommes masqués, et l'arrivée de quelques surdoués au nombril vert ajoutera de la fougue à l'alignement de Martin Bernard. La principale source de questionnement entoure la dimension physique du jeu, puisque les Cataractes miseront sur plusieurs petits attaquants. Le plan de match adverse n'est pas difficile à deviner!

Joueur à surveiller

Matthew Boudreau: Valet de luxe de Nathan MacKinnon et Jonathan Drouin l'an dernier avec les Mooseheads, le vétéran de 20 ans doit être le moteur de l'attaque des Cataractes, en compagnie de Frédéric Gaudreau. Peut-il défendre ce rôle avec brio? Son rendement en matchs préparatoires suggère que oui!

5- Québec

Habitués à flirter avec les sommets du classement général, les débuts des Remparts sous l'ère Philippe Boucher s'annoncent plus ardus. Les Remparts disposent de solides acteurs avec les Adam Erne, Anthony Duclair, Nick Sorensen, Kurt Etchegary, François Brassard et Ryan Culkin, mais le reste de la distribution manque assurément de tonus. Résultat, les Remparts pourraient se positionner comme vendeurs à la prochaine période des transactions afin de mieux préparer la prochaine campagne, où ils espèrent accueillir le tournoi de la Coupe Memorial.

Joueur à surveiller

Raphaël Maheux: Les Cataractes ont-ils démissionné trop rapidement dans son cas? Arrière au gros gabarit, armé d'un boulet de canon, il a certes des qualité pour devenir dominant dans le circuit, mais ses premiers pas ont été difficiles l'an dernier et il n'affichait aucune progression au début du camp d'entraînement. Boucher a pris le pari de le relancer...

6- Chicoutimi

Après Charles Hudon et Laurent Dauphin, il y a peu de valeurs sûres dans le camp des Saguenéens. Julio Billia a beaucoup de talent mais, à 17 ans, peut-il camper le rôle de gardien numéro un avec efficacité derrière une brigade défensive ordinaire? Nicolas Roy, qui a coûté deux bras et une jambe il y a quelques jours, peut-il avoir un impact tangible malgré ses 16 ans? L'acquisition du vétéran de 20 ans Victor Provencher sera très utile au nouveau pilote Pat Bosch, mais les Saguenéens auront du mal à défier avec brio les meilleurs clubs du plateau.

Joueur à surveiller

Nicolas Roy: Il sera épié dans chacune des 18 villes du circuit Courteau. Non seulement pour ses qualités de hockeyeur, mais aussi et surtout parce qu'il a boudé l'équipe qui l'a repêché. Un test de résistance mentale attend le jeune surdoué.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer