Les Cataractes réclament le Russe IIya Zinoviev

Le Russe Ilya Zinoviev se joindra aux Cataractes...

Agrandir

Le Russe Ilya Zinoviev se joindra aux Cataractes de Shawinigan lors du prochain camp d'entraînement.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Steve Turcotte
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Martin Mondou s'est tourné vers la filière russe pour combler le deuxième casier européen soudainement disponible dans son vestiaire à la suite de la libération de Patrik Koys. Avec le 54e choix, les Cataractes ont mis la main mercredi après-midi sur Ilya Zinoviev, un attaquant de 17 ans de 5'9'' trapu dont le style de jeu ressemblerait à Dominic Forget.

«C'était notre plan A», se réjouissait Mondou mercredi après-midi. «Avec notre sélection tardive, nous avions prévu trois scénarios mais nous sommes très heureux que le premier fonctionnait encore au moment de parler.  On vient d'enrôler un petit bonhomme baraqué, qui contrôle le jeu et qui a de belles habiletés. On ne veut pas créer trop d'attentes à son endroit mais on pense qu'il a un bon potentiel offensif.»

Bonne nouvelle, ce n'est pas par catalogue que les Cataractes ont procédé pour choisir Zinoviev. L'équipe a vu jouer le jeune homme au Défi mondial des moins de 17 ans, lui qui a aidé la Russie à mériter la médaille d'argent. Avant de prendre part à ce tournoi à Victoriaville et Drummondville, l'ailier gauche avait par ailleurs excellé à la Coupe des quatre nations en novembre.

«Habile marqueur avec beaucoup de puissance pour son gabarit. Il sait quoi faire avec la rondelle», le décrit le rapport de l'International Scouting Service dans son analyse sur les joueurs qui étaient disponibles mercredi à l'encan européen.

La firme reconnue mondialement avait été également élogieuse à son endroit dans un rapport écrit après la Coupe des quatre nations. «C'est un bon joueur, un bon marqueur, qui trouve toujours les bons endroits sur la glace en avantage numérique. Il est solide sur ses patins et possède un bon coup de patin. Il a un bon contrôle du disque, qu'il est en mesure de bien protéger. Il voit bien le jeu et est apprécié de ses coéquipiers.

«Il travaille bien en situation défensive et joue très bien en désavantage numérique. Il possède déjà une bonne routine d'avant-match. Il devra améliorer son explosion et son intensité sur la glace. Il peut jouer physique lorsque la situation le demande, même si ce n'est pas son style de jeu», affirme-t-on dans un premier rapport à propos de l'attaquant, qui a récolté six points en trois rencontres lors de ce tournoi. La firme a déposé par la suite un autre rapport sur le jeune homme.

 «C'est un petit ailier très habile. Il est un bon patineur, qui possède de bonnes mains et est en mesure de bien exécuter les jeux. Il a démontré qu'il possédait de bonnes mains dans les endroits restreints, étant rapide et créatif. Il est bon dans les situations à un contre un. Il compétitionne et n'a pas peur d'aller dans la circulation en possession de rondelle.

«Sa présence physique est cependant limitée. Il devrait être un très bon choix lors de l'encan de la Ligue canadienne de hockey et apportera assurément une contribution offensive à son équipe. Il devra grandir et se développer physiquement pour être considéré comme un espoir en vue de la sélection de la Ligue nationale de hockey».

Malgré ce bouquet de compliments, Mondou dit vouloir attendre de voir comment le Russe va se comporter au camp d'entraînement avant de s'emballer. Ce qui est acquis, c'est qu'il fera partie des Cataractes la saison prochaine, son agent Sergey Bogdan (le même que celui d'Anton Zlobin) ayant garanti aux Cataractes qu'il se rapporterait dans la ville de l'électricité.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer