Repêchage de la LHJMQ: les Cataractes doivent se contenter du deuxième choix

Martin Mondou... (Photo: Émilie O'Connor)

Agrandir

Martin Mondou

Photo: Émilie O'Connor

Partager

Steve Turcotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Dame Chance n'a pas voulu donner un coup de pouce aux Cataractes jeudi midi. Impliquée dans un tirage au sort avec les Screaming Eagles du Cap-Breton pour obtenir le privilège de repêcher au premier rang lors du prochain encan des joueurs midgets en juin à Chicoutimi, l'équipe du directeur-gérant Martin Mondou a vu le hasard sourire aux détenteurs du dernier rang au classement général, les Shawiniganais quittant pour leur part la métropole avec la deuxième sélection en poche.

«C'est toujours plaisant de gagner un tirage au sort, mais dans les faits, la qualité du joueur repêché aux échelons un et deux sera très semblable. Il n'y a pas de Sidney Crosby ou de Nathan MacKinnon de disponible cette année, mais en revanche, il y a plusieurs bons jeunes espoirs. Nous aurons le choix, même au deuxième rang!», livrait Mondou.

À condition, bien entendu, que les Cataractes gardent cette sélection! Car Martin Mondou ne cache pas qu'il va tendre l'oreille si une équipe dépose une offre intéressante afin de lui arracher son premier choix.

«C'est un beau privilège de repêcher à ce rang et ce n'est pas une priorité pour nous d'échanger ce choix. Maintenant, nous sommes ouverts à discuter de toute proposition pouvant faire de nous une meilleure équipe dans deux ans. Si ça implique d'échanger notre premier choix, ce n'est pas un problème», soumet le directeur-gérant.

«Je le répète, ça ne veut pas dire que nous voulons l'échanger, mais dans ce métier, tu dois toujours être à l'écoute», sourit Mondou, en ajoutant que personne ne lui avait fait de l'oeil jusqu'à maintenant concernant ce choix. «Il y a des équipes qui s'informent sur le statut de nos joueurs plus âgés, par contre... »

Jérémy Roy, Nicolas Roy et Anthony Beauvillier semblent actuellement les candidats les plus susceptibles de monter sur le podium lors du début de la séance de sélection. Jérémy Roy est un défenseur offensif, tandis que les deux autres sont des attaquants reconnus pour avoir le compas dans l'oeil. Les noms de Nathan Noël, Daniel Sprong et Jason Bell sont souvent évoqués eux aussi. La centrale de soutien au recrutement émettra sa liste finale le 1er mai.

Si Mondou ne veut évidemment pas spéculer sur ces joueurs, il croit qu'ils vont tous jouer dans la LHJMQ à court ou moyen terme. «Les intentions de certains restent à préciser, mais notre ligue a tellement prouvé de belles choses ces dernières années versus les autres avenues possibles. Comme circuit, nous sommes équipés pour les convaincre de venir chez vous. Il y a du travail à faire, mais je pense que tout va bien se passer de ce côté», conclut Mondou.

En plus de leur choix de première ronde, les Cataractes vont également se présenter à Chicoutimi dans deux mois avec quatre choix de deuxième ronde, des sélections qui devraient aider l'équipe à accélérer son processus de reconstruction.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer