Choules: non coupable

Ron Choules... (Mario Landry, L'Acadie Nouvelle)

Agrandir

Ron Choules

Mario Landry, L'Acadie Nouvelle

Partager

Steve Turcotte
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Un entraîneur est payé pour gagner des matchs. Éventuellement, ça devient la seule façon de garder son job dans cet univers. Voilà pourquoi personne n'est tombé en bas de sa chaise la semaine dernière quand Ron Choules a été congédié par Cap-Breton.

Le hic à Sydney, c'est que Choules ne peut être tenu responsable des insuccès de son club étant donné qu'il a toujours dû composer avec un alignement dégarni.

Ce n'est certainement pas la faute de l'entraîneur si l'équipe a complètement manqué son coup au dernier repêchage européen, même si elle possédait l'un des premiers choix de la Ligue canadienne. Ce n'est pas de sa faute si le gardien numéro un qu'il attendait depuis un an et qui a été obtenu cet été n'a pas joué un match avant le mois de novembre! Et ce n'est toujours pas de sa faute si quelques-uns des plus beaux espoirs de l'équipe n'ont jamais voulu porter ce maillot...

L'équipe avait identifié un coupable en début de saison et le directeur-gérant Pierre Roux a perdu son emploi, qui a été ajouté aux tâches de Choules. Il avait d'ailleurs déjà ficelé au moins trois transactions, dont deux vont être officialisées le 15 décembre, date du début de la période des échanges. Choules aurait mérité plus de temps pour redresser la barque.

Elle est maintenant celle de Marc-André Dumont. L'ex-journaliste a la chance de prouver qu'il s'est retrouvé dans un mauvais casting à Val-d'Or. Lui qui a connu du succès dans les échelons inférieurs n'a jamais réussi à appliquer avec brio sa recette dans la LHJMQ. Il a dû d'ailleurs la modifier grandement au fil des derniers mois et il croyait être sur le point d'être récompensé quand les Foreurs l'ont sorti de l'Abitibi en début de saison. Chose certaine, tout un mandat l'attend au Cap-Breton...

Quant à Choules, on devrait le revoir dans le circuit Courteau. Il est réputé pour avoir du magnétisme avec les jeunes - ce qui est de plus en plus rare -, pour être un travailleur acharné et pour ne reculer devant aucun défi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer