Les Cataractes veulent un week-end parfait face au Phoenix

Denis Chalifoux estime que les Cataractes ont besoin... (Photo: Sylvain Mayer)

Agrandir

Denis Chalifoux estime que les Cataractes ont besoin de deux victoires, en fin de semaine, pour conserver une chance de participer aux séries.

Photo: Sylvain Mayer

Partager

Steve Turcotte
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Les Cataractes s'apprêtent à aborder le week-end le plus important de leur saison. Accusant neuf points de retard sur les Screaming Eagles du Cap-Breton - qui ont joué trois matchs de plus - qui détiennent le 16e et dernier rang donnant accès aux séries dans la LHJMQ, les hommes de Denis Chalifoux doivent absolument profiter de ce duel aller-retour face au Phoenix de Sherbrooke qui s'amorce ce soir au centre Bionest pour réduire ce fossé.

Le Phoenix est situé entre les Cataractes et les Screaming Eagles, au 17e rang. La formation d'expansion dirigée par Judes Vallée détient une avance de quatre points sur les champions en titre. Pas besoin d'être comptable pour comprendre qu'il y a huit points à l'enjeu en moins de 24 heures entre les deux clubs!

«C'est là que ça se passe», acquiesce Denis Chalifoux. «Deux victoires, et on se remet tellement dans le portait pour les séries. À l'inverse, deux défaites creuseraient un trou dont il va être difficile de se sortir. Ça prend donc rien de moins que deux victoires. Pas une, pas trois points, sur quatre, deux victoires», tranche le pilote recrue.

Les deux clubs surfent actuellement sur des vagues opposées. Le Phoenix débarque à Shawinigan invaincu en temps réglementaire à ses trois dernières sorties. Les Cataractes, quant à eux, n'ont pas gagné une seule fois à leur huit dernières apparitions sur la surface de jeu.

La bonne nouvelle, c'est que Chalifoux pourra vraisemblablement compter sur le retour au jeu de Dillon Donnelly et de Félix-Antoine Bergeron.

«On a vu la semaine dernière à quel point Loik Poudrier a fait une différence sur l'avantage numérique. Des gars comme Donnelly et Bergeron peuvent avoir un impact semblable en désavantage numérique», fait valoir celui qui misera sur une formation complète pour la première fois de la saison. «C'est sûr que ça change les données. Mais pour atteindre nos objectifs en fin de semaine, ça va prendre de bonnes performances de nos gardiens, des unités spéciales à point et du travail constant pendant 60 minutes. Le dernier point a fait défaut dernièrement, spécialement en troisième période, alors on a augmenté la cadence à l'entraînement cette semaine afin de corriger ça.»

Chalifoux a aussi pointé du doigt ses vétérans au terme de la dernière fin de semaine, disant qu'ils devaient en faire davantage. Il confie avoir répété le même discours dans son bureau en leur compagnie cette semaine. «Et je vais les rencontrer à nouveau demain matin (aujourd'hui). Je veux être sûr que le message passe, qu'ils comprennent qu'on a besoin d'eux non seulement pour donner l'exemple sur la glace, mais dans le vestiaire aussi. À ce niveau, la préparation est une clé très importante. C'est leur équipe, ils peuvent en donner plus à tous les niveaux.»

Par ailleurs, ce sera le dernier week-end de Marvin Cüpper avec les Cataractes avant son départ pour le championnat du monde junior. Le portier allemand ne doit pas s'attendre pour autant à obtenir un congé! «Il sera assurément notre gardien vendredi (aujourd'hui). Pour samedi (demain), ma décision n'est pas prise. On verra... mais il y a tout de même de bonnes chances qu'il soit devant le filet à Sherbrooke! On va profiter de sa présence le plus longtemps possible!»

Carnet de notes

Après Samuel Landry qui a appris dimanche qu'il allait être échangé au Phoenix, voilà que les Cataractes ont placé Olivier Jodoin au ballotage hier après-midi. Les explications de Martin Mondou sont assez simples: «Jodoin a 19 ans, et ce n'était pas dans nos intentions de le faire jouer ce week-end, alors on a préféré le libérer pour l'accommoder. Je pense qu'il va être réclamé au ballotage, il y a des clubs qui ont des besoins.»

C'est la deuxième partie de l'explication qui est plus intéressante: «De notre côté, on fait de la place car on sait qu'il y a deux attaquants qui vont arriver à la prochaine période des transactions.»

De façon un peu indirecte, Mondou confirme ainsi l'arrivée de Kris Hodge, ainsi que d'un autre patineur. Ce dernier ne sera pas lié à la transaction avec le Phoenix puisque les Cataractes obtiendront un lointain choix au repêchage...

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Le Phoenix vient à bout de l'Océanic

    Phoenix

    Le Phoenix vient à bout de l'Océanic

    Au moment où le Phoenix en arrachait et tirait de l'arrière 3-1, Jérémy Beaudry a marqué deux fois pour combler l'écart et redonner vie à la... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer