Les Veilleux heureux à Baie-Comeau

Sylvie, Alexim, Trystan et Éric Veilleux se plaisent... (Photo: Steve Turcotte)

Agrandir

Sylvie, Alexim, Trystan et Éric Veilleux se plaisent à Baie-Comeau.

Photo: Steve Turcotte

Partager

Steve Turcotte
Le Nouvelliste

(Baie-Comeau) Le Nouvelliste a profité du passage des Cataractes à Baie-Comeau pour s'entretenir avec Éric Veilleux, qui a dirigé l'équipe au cours des sept dernières saisons. Durant ce long entretien qui s'est déroulé à sa nouvelle résidence, Veilleux et sa conjointe Sylvie Bellefeuille ont accepté de se livrer avec générosité sur ce qu'ils ont vécu ces derniers mois.

En épousant le milieu du hockey, le clan d'Éric Veilleux était bien conscient qu'il venait de s'acheter une vie de nomades. Hawkesbury, Cornwall, Hershey, le Kentucky, la Finlande, le Manitoba, Lowell, voilà un paquet de destinations visitées par Éric et Sylvie depuis le début des années 90 avant de toucher terre à Shawinigan il y a huit ans. À travers tous ces déménagements, la petite famille s'est agrandie et les enfants ont bien été avertis des conditions de travail un peu spéciales du boulot de papa.

«On les a toujours prévenus de ne pas trop s'attacher», explique Sylvie. «C'est important de profiter des endroits où on reste, de se faire des amis. Mais en même temps, il faut toujours garder en tête que nous pouvons bouger rapidement.»

Quand même, l'escale en sol shawiniganais a été la plus longue. Plus de liens ont été inévitablement créés. L'un des garçons avait une petite copine quand la décision a été prise de s'installer à Baie-Comeau... «Ça s'est bien passé quand même», assure Sylvie. «Nous étions bien entourés à Shawinigan, nous avons adoré notre séjour là. Mais nous étions dû pour du changement.»

«Nous sommes heureux à Baie-Comeau», reprend Éric, au beau milieu du souper à la nouvelle résidence familiale. «Mais ça ne veut pas dire que nous n'étions pas heureux là où nous étions avant. Nous avons passé du bon temps à Shawinigan, Nous avions simplement besoin d'un nouveau défi.»

Une sensation qui s'est dégagée naturellement après avoir mené les Cataractes au premier championnat de leur longue histoire, un exploit qui a été précédé par quelques mois difficiles pour la petite famille.

Les enfants se faisaient écoeurer dans la cour d'école, Sylvie devait constamment répondre à des questions dès qu'elle mettait un pied à l'extérieur de la maison. Et puis il y avait les médias qui étaient sur le dos d'Éric... et surtout tous ces forums de discussion - dont le blogue du Nouvelliste - sur Internet où le pilote des Cataractes était torpillé sur une base quotidienne.

«Ça n'a pas été facile, c'est vrai. Quand c'est rendu que même le chauffeur d'autobus écoeure tes enfants, ça va un peu loin. Les enfants sont faits «toughs», mais on a quand même dû s'asseoir avec eux pour s'assurer qu'ils réagissent de la bonne façon à tout ça».

«Mais avec un peu de recul, on le voit comme une belle expérience pareil. Ça nous a tous rendus plus fort. C'est le genre de choses qui peuvent se produire dans le hockey, disons que ça nous a appris à «dealer» avec si jamais ça nous arrive à nouveau.»

À Baie-Comeau, les Veilleux sont pas mal moins sous les projecteurs. Ils ont acheté une maison à quelques rues du centre Henry-Léonard, où Éric et les garçons passent beaucoup de temps.

«On a dû visiter une vingtaine de maisons avant de trouver la bonne! Nous sommes en rénovation depuis ce temps-là, nous venons de terminer la cuisine», sourit Sylvie, en montrant le mur de pierres qu'Éric a lui-même réalisé. «Il faut maintenant qu'il répare le trou que les gars ont fait dans le mur en se chamaillant!»

Éric écoute tout ça et il sourit. Visiblement, il ne regrette pas une seconde d'avoir accepté la proposition du Drakkar plutôt que celle des Cataractes.

«Je passe beaucoup de temps au travail, l'important pour moi est de savoir que ma famille est heureuse car moi, je le suis dans ce que je fais.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer