Le coup de coeur continue pour Valérie Carpentier

La popularité de la Péradienne Valerie Carpentier ne... (Photo: François Gervais)

Agrandir

La popularité de la Péradienne Valerie Carpentier ne semble pas se démentir depuis sa victoire à l'émission La voix. Elle a présenté un spectacle avec son quatuor de jazz devant un jardin des Ursulines rempli comme jamais.

Photo: François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Houde
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Cette année, j'ai embarqué dans un FestiVoix déjà en marche. À mon âge avancé, je n'ai plus l'énergie pour affronter l'intensité de dix jours de programmation. Je choisis mes combats.

J'ai opté pour Valérie Carpentier et son quatuor de jazz au jardin des Ursulines. Une prestation jazz en hommage aux pouvoirs combinés d'un mégasuccès télévisuel et d'une soirée portant le sceau officiel «Parfaite soirée d'été» d'Environnement Canada sur la fréquentation des festivaliers.

Nos photos du FestiVoix >>>

Une foule, mes amis... Je n'ai pas compté parce que je n'ai pas assez de doigts, mais si on n'était pas 250 000, je veux bien monter moi-même sur la grande scène chanter la Cucaracha en duo avec Normand L'Amour.

Il fallait de la chance pour dénicher une place convenable. J'en ai eu une: sur le quai de Sainte-Angèle, directement dans l'axe de la scène. Jamais le jardin des Ursulines n'avait vu pareil déferlement de jambes humaines. Valérie n'a rien perdu de son pouvoir d'attraction sur le public depuis La voix. À la fin du spectacle, la moitié de l'assistance s'est levée en bloc pour lui offrir une ovation debout. Ce n'est rien: l'autre moitié du public a été debout du début à la fin du spectacle.

Malgré son jeune âge, la p'tite dame n'a pas semblé intimidé le moins du monde par sa popularité et semble déjà bien à son aise sur la scène ponctuant ses présentations de traits d'humour sympathiques.

Il reste qu'au risque de me faire lapider par les très nombreux fans de la chanteuse péradienne, mon honnêteté et ma candeur me forcent à avouer un coupable penchant pour quelqu'un d'autre.

Mon coup de coeur de la soirée va à Salomé Leclerc qui occupait la scène des Ursulines située un couvent derrière l'autre qu'occupait Valérie Carpentier. Superbe, Salomé Leclerc, dans un style qui aurait pu dérouter la clientèle des habitués de ce site. Je parie n'importe quoi contre ce que vous voulez qu'elle s'est gagné des fans.

Pour l'avoir beaucoup appréciée dans l'intimité de la très intime salle du Centre culturel Pauline-Julien, je craignais que le grand air ne soit néfaste à ses arrangements peu conventionnels et à ses chansons plutôt atmosphériques. J'avais tout faux, comme à mon habitude en toutes choses. Le plein air lui va à ravir.

Sans approcher le tragique de Catherine Major qui a sûrement poussé au suicide quelques spectateurs l'an dernier, Salomé Leclerc a su conférer aux plus sombres de ses chansons toute l'intensité requise sans, pour cela, pousser son auditoire à la consommation immodérée d'anti-dépresseurs.

Bravo à ses deux musiciens dont un d'ici, l'excellent Benoît Rocheleau, de Yamachiche. Le garçon devrait être en nomination comme multi-instrumentiste de l'année parce que non seulement il joue de plusieurs instruments, mais il le fait simultanément. D'une main, il joue du trombone, de l'autre, des percussions pendant que la troisième se promène allègrement sur le clavier. Très fort.

Le prétendu plat de résistance était le coeur de pirate servi sur la grande scène accompagné de quatre musiciens et nappé d'éclairages rutilants. Désolé, mais elle n'a pas eu sur moi l'impact de sa consoeur d'outre-couvent. Elle est gentille et tout, Coeur de, mais ses ballades étaient un peu faiblardes pour la grande scène, j'ai trouvé. Je suis parti plus tôt qu'à l'habitude pour venir écrire mon texte. Coeur de n'a rien dit, feignant de ne pas s'en apercevoir. Elle est gentille.

Aujourd'hui, Trois-Rivières a 379 ans. Avouez qu'on ne lui en donnerait guère plus de 373.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer