Une Trifluvienne en formation avec Al Gore

Al Gore... (AFP)

Agrandir

Al Gore

AFP

Partager

Gabrielle Turcotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La Trifluvienne d'origine Julie Beauvilliers est présentement à San Francisco pour suivre une formation de conférencière sur les changements climatiques offerte par Al Gore, l'ancien vice-président des États-Unis et écologiste engagé.

Julie Beauvilliers fera partie d'une délégation de 800 participants venus des quatre coins de la planète qui suivra une formation de conférencier pour pouvoir sensibiliser la population aux conséquences des changements climatiques.La chargée de communication à la Ville de Montréal et une douzaine d'autres Québécois ont été sélectionnés par Réalité Climatique Canada, un organisme parrainé par la Fondation David Suzuki, pour vivre l'expérience.

«C'est vraiment un concours de circonstances qui m'a amenée à déposer ma candidature. Je l'ai fait après avoir rencontré la coordonnatrice de l'organisme au Canada, qui m'a suggéré de soumettre ma candidature. Sans m'y attendre réellement, la réponse a été positive. Je ne suis pas une extrémiste en ce qui concerne l'environnement, mais je crois qu'il est important de faire attention à notre planète et de penser aux générations futures.»

«Les candidats viennent de l'Inde, de la France... nous provenons tous d'horizons divers et de milieux professionnels différents. Le point qui nous unit est l'importance que nous accordons à l'environnement et la préservation de notre planète», ajoute-t-elle.

Au cours des trois jours chargés que dure la formation, elle se familiarisera notamment avec les nouvelles technologies des communications, l'argumentation contre les mythes liés aux changements climatiques, la sensibilisation des gens d'affaires aux problèmes environnementaux et même la manière d'engager des conversations quotidiennes à propos des changements climatiques.

À la suite de sa formation, Julie Beauvilliers devra offrir bénévolement dix conférences de sensibilisation au réchauffement de la planète à des écoles, des organismes communautaires ou des entreprises. «Pour l'instant, je donnerai cet automne des formations au Collège Laflèche, à la Direction des transports de la Ville de Montréal et peut-être aussi à la CRÉ de Montréal, mais cela reste à confirmer. Selon ce que m'a dit la coordonnatrice de Réalité Climatique Canada, il y a beaucoup de demandes pour des conférences, particulièrement de la part d'écoles.»

«Le plus important c'est de sensibiliser la population sur les questions des changements climatiques ainsi que l'informer des pistes de solutions. Je compte également rencontrer le plus grand nombre de gens possible, que ce soit des citoyens ou des têtes dirigeantes de réseaux d'influence», conclut-elle.

Les organismes ou entreprises intéressés à recevoir une formation sur les changements climatiques peuvent se rendre au http://tcpcanadafrancais.iglooprojects.com.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer