Il ne manque plus que 10 M$ du fédéral...

Le port de Trois-Rivières.... (Photo: Stéphane Lessard)

Agrandir

Le port de Trois-Rivières.

Photo: Stéphane Lessard

Partager

Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Normalement, la stagnation n'est pas porteuse d'une bonne nouvelle. Mais dans le contexte économique mondial plutôt instable, les administrateurs du port de Trois-Rivières se réjouissent d'avoir maintenu l'an dernier le niveau de trafic de 2011, soit 3,3 millions de tonnes métriques, ce qui était déjà un précédent en 30 ans. «C'est une très bonne année, considérant l'incertitude économique aux États-Unis, en Europe et en Asie. Nous sommes très fiers», a commenté le président-directeur général, Gaétan Boivin.

Cette stabilité fait donc suite à plusieurs années de forte progression et le résultat de 2012 est tout de même supérieur aux prévisions. «On s'attendait à une diminution, surtout avec l'incertitude dans le grain provoquée par la fin du monopole de la Commission canadienne du blé», a-t-il ajouté.

Or, le trafic du grain a étonnamment connu une forte augmentation de 12 % par rapport à l'année précédente, tandis que celui des autres produits en vrac solide a diminué de 8 %. Conséquence? Le vrac solide a affiché une hausse globale de 2 %, pour atteindre 2,8 millions de tonnes métriques. Si le secteur du vrac liquide s'est maintenu à 333 000 tonnes métriques, celui des marchandises générales a subi une baisse marquée, passant de 280 000 à 141 000 tonnes métriques. Quant au nombre de navires ayant visité le port, il est passé de 242 à 246.

L'an dernier, le port de Trois-Rivières a reçu les deux premiers bateaux de croisières internationales alors que deux autres navires réalisaient leur voyage inaugural.

Et le site a même fait l'objet d'un tournage cinématographique The Young and Prodigious Spivet qui sortira sur les écrans à l'automne. Et si l'année 2012 fut marquée par la fin du M/S Jacques-Cartier, M. Boivin se réjouit de l'arrivée prochaine des croisières le Coudrier. Selon lui, la situation économique constitue le défi de 2013 «si le port veut s'assurer de continuer à développer ses affaires et améliorer ses infrastructures».

À ce sujet, le programme de modernisation Cap sur 2020 a déjà fait sentir ses effets. Réalisée au coût de 25 millions de dollars, la phase 1 aura contribué à augmenter la capacité totale du port de 23 %. Mais l'administration portuaire trifluvienne est toujours en attente d'une réponse du fédéral pour débuter la deuxième phase. «On attend le programme du ministère. On va relancer le dossier en janvier, février. Pour l'étape un de la phase 2, qui consiste à reconstruire le quai 13, on a besoin de 10 millions du fédéral et l'Administration portuaire de Trois-Rivières fournit 10 millions. Le privé injecte aussi 10 millions pour des équipements de manutention», a-t-il expliqué au Nouvelliste.

Alors que les plans et devis «sont prêts à 95 %», permettant un processus d'appel d'offres rapide, M. Boivin souhaite avoir une réponse positive d'Ottawa d'ici la fin de l'été pour enclencher cette phase 2 dès l'an prochain. «On n'est pas à quêter. On ne demande qu'une partie des revenus qui allaient dans le gouvernement fédéral (avant la création des administrations portuaires)», précise M. Boivin. «On a une bonne situation financière, on est capable de faire face à l'avenir, mais le fédéral doit nous aider à régler le passé. À 50 %, on est capable, mais (avant 1999) on n'avait pas eu l'occasion de mettre de l'argent de côté, et depuis 1999, on n'a pas eu suffisamment de temps pour ramasser des montants pour un quai qui remonte aux années 30», poursuit M. Boivin.

D'ailleurs, le président du conseil d'administration, Cléo Marchand, souhaite que la prochaine année «amène des millions de dollars pour améliorer les infrastructures».

«L'amélioration marquée de la performance du port au cours des dernières années, tant sur le plan commercial qu'environnemental, est le fruit d'une étroite collaboration entre tous les acteurs de la communauté portuaire», a-t-il conclu tout en saluant les efforts des utilisateurs afin d'améliorer leur compétitivité en 2012.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer