La Ville de Bécancour a maintenant son office de tourisme

La première présidente de l'Office de tourisme de...

Agrandir

La première présidente de l'Office de tourisme de Bécancour, Brigitte Bastien.

Partager

Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Bécancour) Même si sa création crée des remous au sein de la MRC, l'Office de tourisme de Bécancour est officiellement créé et c'est la propriétaire de la Savonnerie Carpe Diem et du P'tit Café, Brigitte Bastien, qui en est la première présidente.

«Je salue le courage politique de notre nouvelle mairesse Gaétane Désilets, qui a soutenu notre démarche, ainsi que celui du maire de Saint-Sylvère, Claude Beaudoin, qui nous a confirmé son adhésion», a-t-elle commenté.

Celle-ci sera entourée de Philippe Gingras à la vice-présidence, propriétaire de Bleuets et Cie, et de Barbara Dubuc comme trésorière, directrice du Centre d'interprétation acadien.

Le nouvel organisme a comme mission d'accueillir, d'informer, de promouvoir, de développer et de supporter l'industrie touristique de Bécancour et de la région. Géré majoritairement par des entreprises touristiques très impliquées dans son milieu, l'Office de tourisme de Bécancour est appuyé financièrement par la Ville de Bécancour. Son équipe de professionnels débutera dès janvier 2013 au Bureau d'information touristique de Bécancour, situé à proximité du pont Laviolette. Les mêmes services y seront offerts.

«Le nouvel Office de tourisme de Bécancour invite toutes les municipalités de la MRC de Bécancour ainsi que les entreprises touristiques du territoire à adhérer à ses services et à travailler ensemble afin de bien positionner la MRC de Bécancour», poursuit Mme Bastien.

Les frais d'adhésion et de promotion pour les entreprises des autres municipalités de la MRC de Bécancour seront sensiblement les mêmes qu'en 2012 si leur municipalité adhère à l'Office de tourisme de Bécancour. Des sièges pour les élus sont d'ailleurs prévus dans les règlements généraux de l'organisme.

La nouvelle présidente a tenu à expliquer que la motivation des entreprises touristiques fondatrices relève «d'un désir de concertation du milieu, de sa mobilisation, d'user de créativité et d'innover afin d'être plus efficace».

Selon elle, l'appui de Gaétane Désilets et Claude Beaudoin est une marque de confiance aux entreprises «et aux moyens que nous prendrons comme organisme pour prendre les meilleures décisions et stratégies pour mettre de l'avant notre industrie touristique».

«Pour la Ville de Bécancour, cela signifie que notre industrie a atteint la maturité nécessaire pour prendre en main son destin», a conclu Mme Bastien.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer