Cinq résidences privées honorées

Christine Dallaire, coordonnatrice, Programme qualité Logi-être, région Mauricie,...

Agrandir

Christine Dallaire, coordonnatrice, Programme qualité Logi-être, région Mauricie, Henriette Desbiens et Susanne Marceau, de la Villa champêtre Robert-Julien, Carmen Dupont qui représentait sa fille Nathalie Boisclair, de la résidence Saint-Pie-X, Maurice Dupont, président régional de la FADOQ, Cécile Plourde, présidente provinciale par intérim de la FADOQ, Ginette Lapointe, directrice générale de la FADOQ Mauricie, et Ahmed Chalabi de la Villa des Colombes.

Partager

Louise Plante
Le Nouvelliste

Le Réseau FADOQ-région de la Mauricie (Fédération Âge d'Or du Québec) a remis, hier, une plaque honorifique à la première cuvée de résidences privées dont la qualité a été évaluée et reconnue par le Programme qualité Logi-être.

Les propriétaires de ces cinq résidences ont reçu une plaque attestant de leur participation au programme et de leur engagement en faveur du bien-être des aînés. Ces dernières ont été remises par Maurice Dupont, président régional et par Céline Plourde, présidente provinciale par intérim de la FADOQ. Les récipiendaires sont les résidences Boisé fleuri, Villa Champêtre, Saint-Pie X et des Colombes, de Trois-Rivières et la résidence Le Château de Marysia de Saint-Prosper.

Un an après le lancement dans toutes les régions du Québec de son programme d'appréciation de la qualité de vie dans des résidences privées de tous les types (de 6 à 1001 résidents) et six mois après le début des visites, le Réseau FADOQ confirme avoir atteint 52 inscriptions.

Ce programme volontaire veut apprécier la qualité de l'environnement humain et physique dans les résidences privées pour aînés. En plus de mesurer la satisfaction des résidents, il propose une classification et une différenciation des résidences basées sur une analyse de 26 normes de qualité. On espère qu'avec le temps, de plus en plus de résidences participeront au programme.

M. Maurice Dupont, président régional de la FADOQ en Mauricie, a confié que le réseau souhaite mettre de l'avant l'esprit innovateur, le dynamisme et la gestion transparente de ces propriétaires de résidences qui ont été les premiers à participer au programme.

«Grâce à notre neutralité, notre impartialité et notre professionnalisme, nous avons pu établir un lien de confiance avec les propriétaires de résidences et ainsi mener à bien un processus d'appréciation complexe. Rappelons que la participation au programme est volontaire, ce qui démontre au plus haut point la volonté des premiers participants», ont souligné les gestionnaires.

En s'intéressant à la qualité du milieu de vie, aux services et à la satisfaction des résidents, le réseau souhaite collaborer avec les propriétaires pour continuellement améliorer la qualité de vie des aînés et également faciliter leur décision quand vient le temps de choisir une nouvelle demeure.

Mme Plourde a par ailleurs rappelé qu'une récente étude réalisée par Léger Marketing indique que 64 % des Québécois jugent que le Réseau FADOQ est l'organisation la mieux placée pour bien gérer un programme d'évaluation de la qualité des résidences privées et faire connaître les résidences de qualité.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer