A.B.I.: sursis de cinq jours pour les négociations

Les parties se sont  entendues pour prolonger...

Agrandir

Les parties se sont entendues pour prolonger la négociation jusqu'au 27 novembre en soirée.

Partager

Sur le même thème

Marc Rochette
Le Nouvelliste

Même si la convention collective des travailleurs de l'Aluminerie de Bécancour est échue depuis jeudi soir, minuit, les parties se sont entendues pour prolonger la négociation jusqu'au 27 novembre en soirée.

«Elles se sont entendues pour repousser le droit de grève et de lock-out de cinq jours pour donner une chance à la négociation», a indiqué au Nouvelliste la porte-parole du Syndicat des Métallos (FTQ), Clairandrée Cauchy.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer