Odeurs de grève et de lock-out à l'A.B.I.

L'Aluminerie de Bécancour inc.... (Photo: Ève Guillemette)

Agrandir

L'Aluminerie de Bécancour inc.

Photo: Ève Guillemette

Partager

Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Bécancour) À douze jours de l'expiration de la convention collective, des menaces de grève et de lock-out planeraient sur le plancher de l'Aluminerie de Bécancour, même si les parties se veulent discrètes sur la question.

«On ne peut commenter l'avancement des travaux de la table de négociation car le contenu est confidentiel. La partie patronale est toutefois en mesure de confirmer que les négociations se poursuivent et que des rencontres ont lieu à chaque semaine», a simplement indiqué Isabelle Bédard, du service des communications à l'A.B.I.

Selon elle, depuis le début des négociations, l'objectif de la compagnie a toujours été, et demeure, d'en arriver à une entente satisfaisante pour les deux parties «tout en permettant à notre usine d'être compétitive».

Il faut dire que les pourparlers se déroulent dans un contexte où l'industrie mondiale compte de nouvelles alumineries très performantes.

Et à partir de 2015, la hausse des coûts d'énergie entraînera des charges supplémentaires de l'ordre de 100 millions de dollars par année pour l'A.B.I.

Or, c'est justement pour parvenir à un accord que la partie patronale a choisi de faire appel à une conciliatrice, «une personne externe à notre usine», tôt dans le processus. «Nous faisons confiance à la table de négociations pour en arriver à une entente avant l'échéance des conventions», ajoute Mme Bédard.

«Il n'y aura pas de commentaire de notre part», a fait savoir la responsable des communications au Syndicat des Métallos, Clairandrée Cauchy.

Il s'agit d'un premier défi au plan des relations de travail pour la nouvelle présidente et directrice générale de l'aluminerie, Nicole Coutu. Son prédécesseur, Pierre Lapointe, avait eu maille à partir avec le syndicat en voulant s'attaquer à l'organisation du travail en cours de convention collective en 2010.

On se rappellera comment le climat s'était vite détérioré à l'intérieur de l'usine, au point de forcer l'implication de Lucien Bouchard comme médiateur spécial. Celui-ci aura permis de mettre le couvercle sur la marmite en juin 2011.

En 2009, la crise économique avait amené l'employeur à réclamer des concessions de la part des quelque 800 employés syndiqués et ce, encore là, alors que le contrat de travail était toujours en vigueur.

C'est sous la menace de la fermeture d'une série de cuves et la perspective de 275 mises à pied que les travailleurs avaient accepté, entre autres, une réduction de 15 % des heures tra-vaillées.

Cette partie de bras de fer était venue entacher une paix industrielle déjà fragile qui avait suivi la grève de quatre mois et demi en 2004.

«J'espère que les deux parties s'entendent», a confié la mairesse de Bécancour, Gaétane Désilets, qui doit déjà composer avec les mauvaises nouvelles du côté de Gentilly-2.

Même s'il ne cache pas son inquiétude, le président de la Chambre de commerce et d'industrie du Coeur-du-Québec, Jean-Denis Girard, dit faire confiance tant à l'employeur qu'aux employés pour en arriver à «une entente sur une longue période».

«Il faut regarder l'économie de la région à long terme, c'est de bonne guerre d'afficher ses demandes, la médiation préventive est une bonne nouvelle, il ne faut pas spéculer, ce n'est pas encore dramatique et il faut leur laisser le temps», conclut celui qui est toutefois conscient de l'impact économique d'un arrêt éventuel d'A.B.I., surtout à la veille des Fêtes.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Reprise des négociations à l'A.B.I.

    Économie

    Reprise des négociations à l'A.B.I.

    Les assemblées des syndiqués de l'Aluminerie de Bécancour (A.B.I.) qui devaient avoir lieu hier soir et aujourd'hui afin de voter un mandat de grève... »

  • A.B.I.: vers une impasse

    Actualités

    A.B.I.: vers une impasse

    La tension vient de monter d'un cran à l'Aluminerie de Bécancour avec le rejet sans équivoque d'une offre finale et l'obtention d'un mandat de ... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer