Secteur des boulevards Parent et des Chenaux

Développement commercial: trois premières bannières s'installent

Même si la construction du premier bâtiment commercial... (Photo: François Gervais)

Agrandir

Même si la construction du premier bâtiment commercial est déjà avancée, on a procédé hier à une première pelletée de terre symbolique. Sur la photo, on retrouve Peter O'Grady, du Centre financier aux entreprises Desjardins, le maire Yves Lévesque, Robert Ménard, franchisé Tim Hortons, Pierre Bourbonnière, directeur de territoire chez Petro-Canada, les promoteurs Dany Chabot et Steve Richard, ainsi que Jean-François Quintal, détaillant de la chaîne de dépanneurs Beau-Soir.

Photo: François Gervais

Partager

Sur le même thème

Martin Francoeur
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) L'important développement commercial projeté à l'angle des boulevards Parent et des Chenaux commence à prendre forme. Un premier bâtiment commercial est en construction et trois commerces y ouvriront leurs portes au printemps prochain. Une station-service Petro-Canada, un dépanneur Beau-Soir et un restaurant Tim Hortons y auront pignon sur rue.

La construction d'un premier bâtiment de la phase 1 du projet va bon train. Les promoteurs immobiliers Steve Richard et Dany Chabot, de la firme Odacité, ont annoncé hier l'ouverture des trois premiers commerces pour le mois de mars 2013. La construction devrait être à toutes fins utiles complétée d'ici janvier.

La phase 1 du projet comprendra différents commerces de proximité. Les promoteurs sont présentement en discussions avec des investisseurs ou des commerçants intéressés à s'y implanter.

Le boom résidentiel au nord du boulevard des Chenaux, dans ce secteur, amène une affluence considérable dans le secteur, ce qui semble favoriser le développement commercial.

La construction du premier bâtiment commercial représente un investissement de 2,2 millions $ sur un projet dont la valeur totale pourrait atteindre les 80 millions $.

Les promoteurs avaient réuni hier les partenaires pour une première pelletée de terre plus symbolique qu'autre chose puisque les travaux sont déjà bien avancés sur le terrain. «On est très heureux de vous présenter les premiers commerces qui seront implantés ici. On savait qu'on avait un projet audacieux quand on l'a présenté, mais aujourd'hui on est très fiers de voir l'intérêt manifesté par des bannières importantes», explique Steve Richard, copropriétaire d'Odacité.

Le premier bâtiment aura une architecture «moderne et unique dans la région» et s'intégrera dans ce que les promoteurs appellent un «quartier de mixité urbaine». Dans une phase ultérieure, des immeubles résidentiels sont prévus sur ces terrains.

Le développement des phases commerciales pourrait avoir une incidence sur cinq résidences existantes et sur un commerce situés sur le boulevard des Chenaux. «Nous avons déjà des discussions et même certaines ententes avec les propriétaires pour éventuellement acquérir de gré à gré leurs propriétés. Mais on ne force pas personne. Il n'est pas question de procéder par expropriation», mentionne Dany Chabot, également copropriétaire d'Odacité.

Cette portion du boulevard des Chenaux est déjà zonée commerciale. Le projet en quatre phases d'Odacité prévoit que le développement s'étendra depuis l'intersection du boulevard Parent jusqu'à l'endroit où le boulevard Industriel rejoint le boulevard des Chenaux, près de la bretelle de l'autoroute 55.

Le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, s'est réjoui de l'arrivée des nouveaux commerces et du dynamisme démontré par Odacité dans ce projet de développement. «C'est un projet moderne. J'ai toujours dit qu'il ne fallait pas laisser vieillir la ville sans la développer ou la moderniser», a-t-il insisté. Il a également ajouté que le boulevard Parent pourrait subir d'importants travaux de réfection d'ici quelques années.

Le conseiller du district des Terrasses, Yves Landry, était lui aussi très heureux de voir le dynamisme avec lequel les promoteurs souhaitent développer le vaste terrain de 1 600 000 pieds carrés (environ 150 000 mètres carrés).

Le projet global d'Odacité, dévoilé en avril dernier, se déploie en quatre phases qui seraient réalisées dans un horizon d'une dizaine d'années.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer