Au royaume du gridchise

Ça pourrait n'être qu'un banal café, mais au... (Photo: François Gervais)

Agrandir

Ça pourrait n'être qu'un banal café, mais au café du Rond Coin, à Saint-Élie-de-Caxton, on vous accueille dans une grande yourte, hiver comme été.

Photo: François Gervais

Partager

François Houde
Le Nouvelliste

(Saint-Élie-de-Caxton) Quand j'ai remercié la serveuse pour l'assiette qu'elle déposait sur la table, elle m'a répondu: «Ça me fait plaisir.» Banal, pensez-vous? Ben justement, non: je crois qu'elle était sincère! J'étais bel et bien à Saint-Élie où on ne fait pas les choses comme ailleurs et le sympathique resto du Rond Coin, s'inscrit dans le courant.

Le premier point à l'ordre du jour de ma visite était de tester la yourte, l'espèce de tente qui abrite ce café, par des températures similaires à ce qu'on connaît sur un satellite naturel de Neptune. Je n'ai jamais visité de satellite de Neptune mais je me suis laissé dire que c'est frisquet.

On ne demande pas à la yourte d'être certifiée Novo-Climat mais je me demandais si on est condamné à y manger du congelé quand, à l'extérieur, il fait moins 1000°.

Résultat: on y était très confortable pour dîner hier. Une couple de bûches dans la truie et l'affaire était chutney (le ketchup est out cette année, le saviez-vous?). Le plus beau, c'est que ce confort douillet a été obtenu sans que le resto ait contribué aux records de consommation d'électricité enregistrés ces derniers jours. Les proprios vont recevoir une lettre personnelle de remerciements de la part de Thierry Vandal si le maire Lévesque n'a pas fait rouler sa tête avant.

Il faut dire que les murs du bâtiment ont beau être en toile, ils sont isolés par quelque chose comme sept couches de papiers dont du film à bulles (le terme concocté par l'Office québécois de la langue française pour remplacer l'expression «le papier qui pète», tellement plus poétique), de sorte qu'en attendant la commande à la table, les enfants peuvent s'amuser à faire péter des bulles dans les murs. C'est plus drôle que de colorier sur des napperons avec des crayons de cire, je trouve.

Bien sûr, le menu du café ne brille pas par sa variété mais ce qu'il perd en diversité, il le gagne en néologismes.

Au Rond Coin, le gridchise est roi. On le décline en plusieurs compositions. Le gridchise vedette d'hier était: pain blanc, brie, dinde et chutney de courges. Je ne vous mentirai pas: ça m'a tenté. J'ai quand même opté pour le Goûteux: pain multi, brie, tomates séchées et vinaigre balsamique. Que voulez-vous? J'aime l'acide comme un musicien rock des années 70.

Certes, on est sous une tente au Coin Café, mais si ce n'était de la difficulté de trouver le p'tit coin parce que la salle est circulaire et de l'armature de bois pour la soutenir, on ne s'en rendrait pas compte.

C'est le café type avec sa quarantaine de places, son imposant comptoir de bois, ses étagères, frigos, et sa machine à espresso. Ce n'est pas parce qu'on est logé comme un Mongol qu'on doive se priver des plaisirs de la vie.

Si vous y allez, il faut aller dans le bois alentour où sont aménagées quelques places d'hébergement: des cabanes de bûcherons, une authentique yourte importée de Mongolie, une tente de prospecteur, des roulottes de gitanes, etc. Chaque chalet est plus petit que la niche du chien de Julie Snyder et moins bien meublé également, mais c'est l'eldorado de la simplicité volontaire. Allez zyeuter l'intérieur des roulottes gitanes décorées dans le plus pur style frotteuse de boule de crystal avec turban.

Pour avoir la paix, on ne fait pas mieux que ces cabanes. Les seuls voisins sont des lièvres, nombreux, si je me fie aux multiples pistes dans la neige. Où alors, il n'y en a qu'un, mais il abuse du Red Bull ou s'entraîne pour un Iron Hare.

Pour trouver l'endroit, c'est tout simple: il suffit de suivre les lutins dont la traverse officielle est voisine du Rond Coin. Même que ces jours-ci, ils ne refuseraient probablement pas une invitation à dormir au chaud.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer