Un éclairage nouveau sur notre histoire

La Fresque de Trois-Rivières profite d'un nouvel éclairage... (Photo: Stéphane Lessard)

Agrandir

La Fresque de Trois-Rivières profite d'un nouvel éclairage de soir. L'effet est remarquable.

Photo: Stéphane Lessard

Partager

Sur le même thème

François Houde
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Si vous ne textez pas au volant, et je prie le Bon Dieu que vous ne le fassiez pas parce que vous allez mourir, et utilisez la côte à deux fesses (ou Plouffe, pour les intégristes de la toponymie et les Amish), vous aurez remarqué que la Fresque de Trois-Rivières est désormais éclairée. Et pas qu'un peu: vous ajoutez un père Noël là-dedans et vous avez une vitrine de Macy's à l'approche de Noël. J'exagère à peine. Enfin... un peu, quand même.

Ce que je veux dire, c'est que l'effet est remarquable, voilà.

D'ailleurs, Trifluviens et Trifluviennes, êtes-vous déjà allés la voir, la fresque de votre histoire? Je veux dire arpenter le pavé uni à ses pieds pour y lire les textes à saveur historique qui accompagnent l'oeuvre. Il faudrait.

Et vaut peut-être mieux le planifier pour bientôt parce que la peinture commence à décoller à quelques endroits. De toutes petites plaques, encore, certes, mais au moment de son dévoilement, en 2009, on parlait d'une durée de vie de 25 ans. À ce rythme et sans retouche, en 2034, elle va être l'équivalent visuel de la morale de Gilles Vaillancourt, apparemment constituée d'infiniment plus de trous que de matière.

L'oeuvre picturale est faite pour être appréciée avec du recul. La vérité, c'est que c'est peut-être en auto qu'on peut le mieux l'admirer, ce qui n'est pas l'yabe plus prudent que de texter en conduisant. C'est comme de l'art visuel en service au volant, genre. Faut-il qu'une ville soit avant-gardiste et T-Rès culturelle pour offrir pareil concept? Il y a, ici aussi, des visionnaires méconnus qui veillent sur notre destin collectif.

L'expérience de la plus longue murale au Canada demeure cruellement fragmentaire si on se contente de regarder l'oeuvre; ça prend les données historiques. Sans connaître certains aspects de la bataille de Trois-Rivières, on ne peut apprécier à sa juste valeur le sens du regard langoureux et infiniment riche de nocturnes et matrimoniales promesses que jette le personnage de Marie-Josephte Gauthier à son Antoine de héros de mari qui vient de sauver Trois-Rivières d'une invasion américaine. Elle est fière, et lui, pas mal plus malin qu'on pense.

Visuellement parlant, convenons qu'on a laissé aux créateurs une considérable latitude artistique. Par exemple, pour le réalisme de la rue des Forges et de ses commerces du début du XXe siècle, on repassera. Pour que le peintre ait senti le besoin d'ajouter un écriteau avec le nom Trois-Rivières au coin de la rue principale, c'est peut-être qu'il n'avait pas une absolue confiance dans la fidélité de sa reconstitution?

En tout cas, pour y reconnaître des commerces de l'époque, bonne chance. On en voit même un dont l'enseigne est écrite en arabe. Ou alors, c'est une clinique médicale qui a choisi un électrocardiogramme comme identification. Je ne suis pas médecin mais je peux vous dire qu'avec un ECG comme ça, le patient ne va pas bien du tout, du tout, du tout. Pour bien faire, l'artiste aurait dû identifier un commerce de pompes funèbres juste à côté.

Idée d'autant plus pertinente que dans la même scène, on voit un type, saoul, évidemment, qui galope au milieu de la rue et qui va incessamment se faire aplatir par le tramway. Une façon de montrer que la vocation de haut lieu de divertissement éthylique du centre-ville trifluvien ne date pas du 21e siècle. Et que la rubrique des faits divers du Nouvelliste de l'époque ne devait pas manquer de piquant.

Parlant de faits divers, si vous allez admirer la murale, tôt ou tard, vous sentirez le besoin de traverser la rue pour mieux goûter l'oeuvre ou une poutine chez Stratos. Prudence! Si une voiture ne vous tue pas, ça pourrait être le cholestérol.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer