Marvin Cüpper assure qu'il sera de retour l'an prochain

Le gardien des Cataractes, Marvin Cüpper.... (Photo: Sylvain Mayer)

Agrandir

Le gardien des Cataractes, Marvin Cüpper.

Photo: Sylvain Mayer

Partager

Steve Turcotte
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Quand Marvin Cüpper va rentrer chez lui pour les vacances estivales, il sentira le caoutchouc certes, mais surtout, il aura le sentiment du devoir accompli. Le gardien allemand avoue tirer une fierté de ses nominations pour les titres de recrue et de recrue défensive dans la LHJMQ en vue du prochain gala des Rondelles d'Or qui se tiendra dans la métropole le 3 avril.

«Quand je suis arrivé ici, c'était un objectif pour moi d'être en nomination dans ces deux catégories», admet-t-il sans détour. «J'ai travaillé fort, je suis content de voir que ça m'a permis de me faire valoir. J'ai maintenant hâte au gala pour voir si je vais gagner!»

Ce n'est par manque d'options si Cüpper est débarqué à Shawinigan cet été. Le gardien allemand était sous contrat chez les pros dans son pays, mais il a laissé tombé cette entente pour accepter la proposition de défendre les filets des champions en titre de la Coupe Memorial. Il savait qu'il s'en venait dans une organisation en reconstruction, qu'il allait être beaucoup sollicité. Pas sûr, toutefois, qu'il s'attendait à être autant bombardé! Son brio a fait en sorte qu'il a rapidement hérité du surnom de Cüpperfield en Mauricie et les pilotes des clubs adverses, dans la victoire comme la défaite, l'ont souvent encensé. «Je ne regrette pas mon choix d'être venu ici, bien au contraire. C'est une formidable expérience, j'adore tout ce que je vis.»

Cüpper va même jusqu'à confirmer son retour dans la ville de l'électricité l'an prochain. «C'est important pour nous et pour nos fans de finir la saison en force. Quant à l'an prochain, je suis déjà excité de revenir. Dans mon esprit, il est clair que je serai de retour avec les Cataractes.»

Voilà des propos qui vont résonner comme de la musique aux oreilles de Denis Chalifoux, qui aurait connu des soirées bien plus pénibles si Cüpper n'avait pas tenu le fort, particulièrement dans les premiers mois du calendrier. Sa fiche de 13 gains en 46 décisions, avec une moyenne de 3,63 et son efficacité de ,898 ne rend certainement pas justice au boulot qu'il a accompli. «Dès le jour I, il a été notre joueur le plus utile. Soir après soir, il était un facteur positif et il n'a pas volé ses deux nominations. Je ne serais pas surpris non plus qu'il gagne aux Rondelles d'Or, ceux qui votent ont certainement pris en considération tous les éléments avant de rendre leur verdict...», analysait Chalifoux.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer