De l'expérience au service des Cataractes

Mario Carrière... (Photo: Stéphane Lessard)

Agrandir

Mario Carrière

Photo: Stéphane Lessard

Partager

Steve Turcotte
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Mario Carrière a fini par succomber à la cour des Cataractes. L'ex-directeur-gérant des Foreurs de Val-d'Or, qui s'occupait du développement des jeunes joueurs de l'organisation depuis son embauche en juin, ajoute le chapeau d'adjoint à Denis Chalifoux et Steve Larouche à ses tâches.

 

 

 

 

Il y avait un bureau de libre dans le local des entraîneurs à la suite du départ de Sylvain Coderre et c'était un secret de Polichinelle que les Cataractes voulaient injecter de l'expérience à leur personnel.

En Carrière, Chalifoux va pouvoir compter sur un lieutenant qui a à peu près tout fait dans le hockey junior - de dépisteur à directeur-gérant, en plus de travailler derrière le banc comme adjoint - et qui est toujours branché sur la réalité du circuit Courteau. «Ça va me rappeler de vieux souvenirs», sourit l'homme de hockey natif de l'Outaouais.

«Ça faisait quelques semaines que j'en discutais avec Martin (Mondou). Je n'étais pas contre l'idée, mais je voulais garder mes fonctions initiales car je me plais beaucoup à seconder Martin et Alain (Bissonnette). On a finalement réussi à aménager mon horaire de façon à ce que je puisse aussi seconder Denis. Tant mieux si mon expérience peut profiter à l'organisation à ce niveau-là aussi.»

Carrière se joint à l'équipe sur une base quotidienne, mais il pourrait quand même rater quelques séances d'entraînement et même des matchs si son expertise est requise ailleurs. «Mais c'est important pour moi d'être là le plus souvent possible afin de pouvoir vraiment contribuer. Je pense que je peux aider dans la préparation de match, lors des interventions entre les périodes ainsi que dans le feu de l'action. Dans la planification, aussi. Nous avons une jeune équipe sous la main, ce qui fait que la constance n'est pas toujours au rendez-vous. C'est le principal point où j'espère pouvoir faire une différence.»

Chalifoux se réjouit de cette acquisition. «On avait un gars de cette expérience dans notre cour, alors c'est certain que c'est une situation parfaite pour nous. Surtout qu'on a appris à se connaître durant le camp et que ç'a cliqué entre nous», souligne le pilote recrue. «Disons que s'il avait manifesté son intérêt au début du processus, il serait sûrement déjà là! Il a tellement un gros bagage, je n'aurai pas peur de me tourner vers lui lorsque  j'en aurai besoin.»

Houde libéré

Par ailleurs, on connaît maintenant l'identité du joueur des Cataractes qui a perdu son casier à la suite de la promotion accordée à Raphaël Girard. Il s'agit de Jean-Christophe Houde, une recrue de 19 ans qui était utilisée essentiellement dans un rôle défensif.

«C'est un gars qui travaillait fort, mais voyant comment notre club se comporte, on veut davantage investir sur nos jeunes joueurs. On pense que certains de nos jeunes peuvent jouer le même rôle et ainsi se développer plus rapidement», souligne le directeur-gérant Martin Mondou.

Houde présentait une fiche d'un but et deux passes en 21 matchs, en plus d'un différentiel de -10. Il sera offert aux autres équipes via le ballotage au cours des 48 prochaines heures. «J'espère qu'une équipe qui a besoin d'expérience lui offrira une seconde chance, c'est un bon gars d'équipe. Ici, c'est la situation qui a fait en sorte qu'on l'a laissé partir», conclut Mondou.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer