Un coach et un ami

Kevin Bazinet... (Le Quotidien)

Agrandir

Kevin Bazinet

Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Houde
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Puisqu'il voulait faire un spectacle qui lui ressemble, il n'était pas question que Kevin Bazinet se contente de défiler les chansons de son album Talk to Me comme une dévote, les perles de son chapelet.

Bien sûr, lui et ses cinq musiciens, incluant son amoureuse Alicia Moffet qui est choriste, reprennent la plupart des 14 chansons de son album mais il se permet des reprises.

«Je veux que les gens découvrent un côté de moi inconnu du grand public. D'abord, j'ai un répertoire beaucoup plus large que ce que les gens connaissent de moi. Je chante du Ray Charles, du Michael Jackson, du Bob Marley ou Stand By Me de Ben E. King. Je danse et je fais danser les gens.»

Il reste que la chanson qui reçoit chaque soir l'accueil le plus enthousiaste demeure L'amour existe encore de Céline Dion. «Elle prend de plus en plus de place dans le spectacle: c'est celle qui marche le plus. Je savais que les gens l'aimaient mais je ne pensais pas que c'était à ce point-là. On a eu quatre ou cinq ovations debout juste pour cette chanson depuis le début des représentations. Je capote!»

«Évidemment, je l'aime énormément à cause du message qu'elle porte qui me touche profondément. Vocalement, en plus, elle me donne toute la latitude voulue pour que je m'amuse. Évidemment, je n'ai jamais pensé que je pourrais me comparer à Céline comme interprète. C'est pour ça que je la fais à ma façon et que je la modifie un peu. Je la fais ''à la Kevin''. Comme ça, ça me permet d'éviter les comparaisons.»

Pour ceux qui en douteraient, le lien entre l'interprète et son coach à La voix est non seulement bien réel mais il dure, également. «Marc est un super ami, commente simplement Kevin Bazinet. On joue au hockey ensemble et encore en décembre, on a fait des spectacles ensemble. Des fois, il m'arrive de l'appeler pour avoir des conseils et il est toujours disponible. Dès que j'ai besoin, il est là pour m'appuyer. Une chance parce que je suis bien conscient d'avoir encore énormément de choses à apprendre dans ce métier alors ça me prend des professionnels aguerris pour me guider et répondre à mes questions. Je sais que je pourrai toujours compter sur Marc.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer