Une plate-forme de grand luxe 

Jeannot Bournival s'associera de nouveau à son copain... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Jeannot Bournival s'associera de nouveau à son copain Fred Pellerin dans les prochains mois alors que le conteux présentera son spectacle de chansons en tournée. Jeannot assurera la première partie du spectacle avec ses compositions.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Houde
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Maintenant que son album est disponible sur iTunes et autres plate-formes numériques comme sur les étagères des principaux détaillants, Jeannot Bournival passe à une autre étape du processus de création. La musique étant figée dans le plastique comme dans le substrat numérique, elle doit maintenant commencer sa vie active sur scène. En plus d'accompagner Fred Pellerin dans la tournée de son spectacle de chansons, Jeannot Bournival assumera la première partie de chaque représentation. Une plate-forme de grand luxe.

«Ça m'assure de jouer devant des salles pleines, c'est assez extraordinaire, de commenter le compositeur et arrangeur. C'est moi qui ai lancé l'idée auprès de l'agence de Fred. La réaction a simplement été: ''C't'une bonne idée!'', sans grande réflexion, comme si ça allait de soi. On l'avait fait un peu quand Fred avait présenté ses premiers spectacles de chansons aux Bizounneries à Saint-Élie.»

«Je suis toujours content de m'associer à ses projets parce que je les sens très près de moi. Je ne me sens pas dénaturés du tout quand ma vie prend un détour Pellerin que ce soit en studio ou en spectacle. Il doit y avoir une petite partie de moi là-dedans. Fred et moi, on se connaît: ça fait plus de 25 ans qu'on fait de la musique ensemble. C'est sûr qu'on se ressemble quelque part. Lors des représentations, on va faire les choses de façon à ce que les gens n'aient pas l'impression d'un spectacle en deux parties très distinctes: on va emboîter les deux parties l'une dans l'autre.»

Pour ce qui est de sa musique en direct, il est convaincu qu'elle va s'enrichir de l'apport d'autres interprètes dans un dialogue qui va aussi nourrir le compositeur. «Toute ma musique est écrite mais il n'y en a qu'une portion qui va devoir être interprétée à la lettre parce que c'est l'ossature des pièces. D'autres vont être plus libres. Ça va évoluer et pour moi, c'est un lâcher prise très positif. Je trouve ça excitant.»

«Présentement, j'ai juste hâte de voir les réactions. Dans le meilleur des cas, j'aimerais que l'album m'amène à faire quelques spectacles en solo et qu'il fonctionne assez pour que je puisse enregistrer un autre album. J'en ai déjà un en marche qui est presque complètement écrit!»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer