Le bonheur est dans les petites choses

La chanteuse d'expérience trouve beaucoup de gratification à... (Stéphane Lessard)

Agrandir

La chanteuse d'expérience trouve beaucoup de gratification à donner des ateliers de chant aux jeunes du primaire.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Kim Alarie
Kim Alarie
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Au quotidien, elle donne des ateliers dans les écoles pour initier les enfants au chant. Un petit moment de grâce qu'elle chérit énormément.

«Ça me nourrit beaucoup. Je sens que je fais une différence dans leur vie, vraiment», mentionne celle pour qui transmettre la passion est un réel bonheur. «J'ai donné des ateliers dans une école d'élèves en difficulté et je me suis retrouvée à faire la première partie d'un gros concert avec l'Orchestre symphonique à Montréal à la Maison symphonique, avec ces petits bouts de chou, dont un avec le syndrome de la Tourette. De les voir faire leur réchauffement, sérieusement... Ça, ça peut me nourrir pour longtemps.»

«Je veux qu'ils voient que quand on aime quelque chose dans la vie, c'est le fun! Fais ce que t'aime. T'aime ça, fais-le. Empêche-toi pas de faire des affaires. C'est pas juste dans le domaine musical, ça touche aussi la confiance en soi.»

«Ce que j'aime, c'est la transmission de ma passion et de mon enthousiasme et de voir tout de suite l'effet que ça fait, c'est très gratifiant. Tu les remplis de passion et tu repars en te disant yé!»

Dans ces ateliers, elle mise sur la confiance et la considération pour faire sortir les jeunes de leur coquille. «Quand tu mets du temps et de l'écoute, à un moment donné ça porte fruit.»

En plus de son travail avec les enfants, elle oeuvre également auprès de femmes de l'organisme Le Chaînon. «J'ai monté une petite chorale avec le Chaînon et je leur fais chanter ma chanson T'a qu'à me suivre. Ce que je trouve beau dans tout ça, après toutes ces années, mes chansons ont une nouvelle vie, une vraie raison d'être, elles trouvent leurs place», lance celle qui a lancé deux compilations qui font le tour de ses trois décennies de métier.

«Quand tu fais des albums, tu les fais selon le moment. Je suis quelqu'un qui aime toute sorte de musique, il n'y avait pas de lien! Le fait de regrouper mes chansons en deux compilations ça m'a permis de redécouvrir ma musique. Je les aime mes chansons et je veux continuer à les faire connaître. Ce sont vraiment de bonnes chansons!», s'exclame-t-elle avant d'éclater d'un rire contagieux.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer