• Le Nouvelliste > 
  • Arts 
  • > Encan silencieux au profit de l'Office diocésain de pastorale 

Encan silencieux au profit de l'Office diocésain de pastorale

En plus d'en être le président d'honneur, le... (Sylvain Mayer)

Agrandir

En plus d'en être le président d'honneur, le peintre Normand Boisvert (à droite) offre une de ses toiles d'une valeur marchande de 1500 $ pour l'encan silencieux de la Fondation de l'Office diocésain de pastorale. On le voit ici en compagnie de Lise Harnois, présidente de la Fondation de l'Office diocésain de pastorale et de Mgr Luc Bouchard, évêque de Trois-Rivières.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Sous la présidence d'honneur du peintre Normand Boisvert, un encan silencieux d'oeuvres d'art se tiendra les 8, 9 et 10 septembre prochain. L'encan, qui réunira près d'une vingtaine d'artistes de la région, sera au profit de la Fondation de l'Office diocésain de pastorale.

Ainsi, chaque artiste mettra une ou plusieurs oeuvres à l'encan, dont au moins 50 % des ventes iront à la fondation. Certains artistes ont par ailleurs accepté de remettre la totalité des ventes à la cause.

En plus de participer à l'encan silencieux, le président d'honneur Normand Boisvert offre une de ses toiles d'une valeur marchande de 1500 $ en tirage au coût de 5 $ le billet. On peut se procurer les billets aux nouveaux locaux du Centre diocésain de pastorale, au 4950 boulevard Gene-H.-Kruger. C'est également à cet endroit que se déroulera l'encan silencieux, soit de 17 h à 19 h le vendredi 8 septembre, de 13h à 17 h le samedi 9 septembre ainsi que de 10 h à 16 h le dimanche 10 septembre.

Le Centre diocésain a par ailleurs rappelé que le diocèse de Trois-Rivières est à un tournant de son histoire avec la démarche de restructuration entamée depuis l'automne 2014. 

Faire Église autrement, c'est dans cette optique que le personnel du Centre diocésain de pastorale souhaite accentuer les collaborations avec les gens de la région dans différents domaines, ajoute le Centre diocésain.

«Parce qu'on y croit, notre contribution financière favorisera un soutien adéquat pour que le personnel diocésain anime les communautés dans la réalisation de la mission que l'Église diocésaine s'est donnée. L'avenir de notre Église nous appartient et il faut continuer de soutenir, cette année encore, toutes les actions entreprises par le diocèse», explique Lise Harnois, présidente de la Fondation de l'Office diocésain de pastorale.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer